Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Relation avec les médias : La primature veut une communication plus dynamique
Publié le samedi 3 septembre 2011   |  Nord-Sud




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Une délégation du Service de communication de la primature (Scp) a rendu visite, hier, à la rédaction de Nord-Sud Quotidien. La nouvelle politique de communication autour de Guillaume Soro a été dévoilée.


Créer une nouvelle plate-forme de collaboration entre le Service de communication de la primature (Scp) et les médias en général et Nord-Sud Quotidien en particulier. C’est l’objectif principal qui a conduit, hier, une délégation des responsables de la communication de la primature au siège du journal à Cocody-Angré. Composée de Touré Moussa (ex-Dg de Nord-Sud Quotidien), Apollinaire Yapi et Danielle Benoist, elle a présenté la nouvelle méthode de communication qui sera faite autour de Guillaume Soro. «Nous optons pour une communication basée sur les faits », a informé Touré Moussa. Selon lui, il s’agira de diffuser de façon constante et régulière des nouvelles aux médias. « Une fois par mois, nous aurons des échanges avec la presse. Nous organiserons des conférences sur des thèmes techniques. Il y aura des points de presse et des rencontres éditoriales qui colleront à l’actualité », a annoncé le collaborateur du chef du gouvernement. Pour lui, l’information institutionnelle ne pèse que si elle est relayée par la presse. Apollinaire Yapi a noté l’importance d’une telle démarche et a regretté des dysfonctionnements qui ont entaché l’arrivée du Premier ministre zimbabwéen, Morgan Tsvangirai. « Au moment où nous donnions l’information de l’arrivée à 16h du chef du gouvernement du Zimbabwe à la presse, il était là à 13h », s’est-il désolé. Toujours sur la question des rapports entre les médias et les services de la primature. Touré Moussa a indiqué un décalage entre la presse nationale et le gouvernement, concernant les 100 jours d’Alassane Ouattara à la tête du pays. Et d’indiquer que les 100 jours arithmétiques, pris en compte par la presse, ne correspondent pas aux 100 jours du gouvernement Ouattara. Car, a-t-il argumenté, plusieurs semaines après leurs nominations, de nombreux ministres n’avaient pas pris possession de leurs bureaux. C’est la date du 12 octobre qui a finalement été retenue par le gouvernement. Dès le 5 octobre donc, les auditions des ministres débuteront. Guillaume Soro situera les avancées. Pour remédier à d’éventuels désagréments, Touré Moussa a avancé que l’agenda hebdomadaire de Guillaume Soro sera mis à la disposition des rédacteurs afin de mieux organiser les couvertures médiatiques des activités de la primature. Il a aussi annoncé qu’un séminaire gouvernemental portant sur la communication étatique réunira toutes les institutions en charge de cette tâche, ce mois-ci.

Sanou A.

LIENS PROMOTIONNELS