Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Coulisses
Article


Comment

Dernières dépêches



Coulisses

Coulisses : Miaka en retard
Publié le lundi 5 septembre 2011   |  Nord-Sud




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Le président par intérim du Front populaire ivoirien est arrivé 30 minutes, au moins, après l’heure officielle du démarrage de la réunion. Dans le communiqué paru dans la presse, la réunion était prévue pour «10 heures précises». Le chef du Fpi a retiré ses «papiers», ou ordre du jour, au rez-de-chaussée avant de regagner la salle.

Odette Lorougnon en vert et rouge
La présidente de l’Organisation des femmes du Fpi, Odette Lorougnon est arrivée au lieu des retrouvailles presque aux pas de course, peu après le président. Vêtue d’un pagne aux couleurs vert et rouge, elle s’est empressée de retirer ses documents avant de signer sa présence à l’entrée d’une salle qui s’est avérée exiguë pour la rencontre.

Salles combles avant 10h
Convoqués pendant une semaine, depuis le lundi dernier, les militants du Fpi ont pris d’assaut les salles de réunion sises aux 1er et 2er niveaux du duplex tenant lieu de siège circonstanciel du parti. Ceux qui se trouvaient en bas, au 1er niveau, ont dû se contenter d’appareils de sonorisation pour écouter les échanges qui se déroulaient au-dessus. C’est en fait le siège national du Congrès national pour la résistance et la démocratie (Cnrd).

LIENS PROMOTIONNELS