Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Le Général Touré Sékou remet le commandement de l’EFA à Colonel N’Guessan
Publié le mercredi 7 septembre 2011   |  AIP


Fête
© Abidjan.net par Emma
Fête nationale: cérémonie officielle au palais présidentiel, en présence du Président Alassane Ouattara
Dimanche 7 aout 2011. Abidjan. Palais présidentiel du Plateau. Le chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara préside la célébration de l`indépendance composée de la prise d`armes et de la décoration de quelques personnalités. Photo: le général de brigade Sekou Touré ouvre le défilé militaire


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


A 48 heures de la cérémonie de sortie officielle prévue jeudi, de la promotion ‘Amadou Toumani Touré’ (du nom du Président du Mali) de l’Ecole des forces armées (EFA) de Zambakro (Yamoussoukro), le général Touré Sékou, appelé à d’autres fonctions, a remis officiellement, mardi, le commandement de l’Ecole au colonel N’Guessan Kouassi Bernard.

« Je promets de garder jalousement les acquis de l’Ecole en y ajoutant ma touche personnelle », a affirmé le nouveau commandant de l’EFA de Zambakro.

« Tous autant que nous sommes eu égard à nos grades, nous sommes complémentaires et solidaires dans la formation des officiers. Semez la graine de pardon et de confiance dans vos esprits afin qu’on reconstruise ensemble la Côte d’Ivoire, notre bien commun », a-t-il conseillé à ses collaborateurs.

Le chef d’état-major général des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI, armée nationale), général Soumaïla Bakayoko qui a supervisait cette passation de charges à l’EFA n’a pas fait de déclaration.

Né le 09 janvier 1957 à Abengourou, le nouveau commandant de l’EFA est titulaire d’une Licence d’anglais obtenue en 1979 à l’Université de Cocody, avant d’entrer dans la même année à l’EFA à Bouaké. Il en sort chef de section d’infanterie. En 1987, il obtient le diplôme des cours des capitaines à Montpellier en France puis celui d’état-major en 1991 à Compiègne. Il entre en 1994 à Fort Levenworth, dans l’Etat du Kansas aux Etats Unis d’Amérique, où il obtient le diplôme de l’Ecole de guerre avant servir dans différents services de l’administration et dans des unités de l’armée ivoirienne.

Le nouveau commandant de l’EFA, marié et père de deux enfants, a été nommé le 1er août 2011 et s’est installé le 12 du même mois dans cette école de formation d’officiers. L’EFA forme des officiers de la Côte d’Ivoire, du Bénin, du Burkina Faso, Mali, Togo, Sénégal dans divers domaines de compétences militaires.

L’EFA, en principe basée à Bouaké, a été délocalisée à Zambakro dès le début de la rébellion déclenchée le 19 septembre 2002.

(AIP)

zgrp/cmas

LIENS PROMOTIONNELS