Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article


Comment

Dernières dépêches



Société

Zambakro/ Baptême de promotion de l’EFA : L’Armée Ivoirienne a 77 nouveaux officiers
Publié le vendredi 9 septembre 2011   |  Le Mandat




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


L’Ecole des Forces Armées (Efa) de Zambakro a procédé hier jeudi à sa traditionnelle fête de fin d’année marquant la cérémonie de baptême de la 42e promotion des élèves officiers d’active et de remise d’épaulettes d’officier à la 41e Promotion, ‘‘promotion Amadou Toumani Touré’’ et aux élèves officiers médecins, en présence du chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara et de son homologue du Mali. Cette 41e promotion comptait en son sein 86 stagiaires, notamment 77 Ivoiriens, 3 Guinéens, 2 Maliens, 3 Togolais et 1 Béninois, qui ont suivi avec abnégation et dévouement la formation durant 24 mois. Le ministre délégué à la Défense, Paul Koffi Koffi, a indiqué que le nom de baptême qu’ils portent, Amadou Toumani Touré, leur impose le défi de l’excellence et celui de la loyauté. En outre, il les a exhortés à prendre conscience de leur engagement, à savoir le choix du nom du président malien, Amadou Toumani Touré pour leur promotion. Poursuivant, il a baptisé la 42e promotion du nom de la ‘‘Promotion Alassane Ouattara’’ avec pour parrain, Marcel Zady Kessy, président du Conseil économique et social. Aux nouveaux gardiens du flambeau, Paul Koffi Koffi, ministre délégué à la défense, a rappelé que la règle fondamentale du métier des armes est et demeure la discipline. Le président malien, Amadou Toumani Touré, s’adressant à ses frères d’armes, a indiqué que la reconstruction de l’armée ivoirienne doit énormément bénéficier de la collaboration franche et loyale des militaires ivoiriens « Ce chantier de reconstruction de votre armée doit bénéficier de votre collaboration franche et loyale, au service du pouvoir politique. L’ambition pour la Côte d’Ivoire comme l’ensemble de nos pays est de bâtir l’Armée de nos besoins, plutôt que de conserver l’Armée de nos habitudes. Je sais la qualité des hommes qui servent en vos seins et ne doute pas un instant de votre capacité à vous inscrire dans ce processus de mutations », s’est-il rassuré. Pour ATT, la réussite de ce vaste projet de reconstruction de l’Armée nationale de la Côte d’Ivoire passe nécessairement par la dotation d’outils de défense et de sécurité mieux préparés à préserver l’intégrité de nos pays, ainsi que la Forme républicaine de l’Etat dans la Démocratie. A ses filleuls, l’ex- général de l’Armée malienne a sommé d’avoir un sens élevé de la responsabilité, de l’honneur, de la qualité et de la force, dans l’exercice du métier d’arme au service du peuple.
OLIVIER YAO
nouve

LIENS PROMOTIONNELS