Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article


Comment

Dernières dépêches



Société

Hadj 2011 / Le circuit des pèlerins change : Le commissaire Krouma Mamadou explique
Publié le mardi 13 septembre 2011   |  Ivoire-Presse


Hadj
© Ivoire-Presse par FN
Hadj 2011 / Le Commissaire divisionnaire Major de police Krouma Mamadou, Commissaire du Hadj
Photo : Le Commissaire du Hadj 2011, Krouma Mamadou


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Dans cette interview qu`il a bien voulu nous accorder, le Commissaire du Hadj, commissaire divisionnaire Major de police El Hadj Krouma Mamdou dévoile tout sur les préparatifs du pèlerinage à la Mecque 2011.

Le bruit court selon lequel le circuit du pèlerinage à la Mecque change cette année. Qu’en est-il exactement ?

Nous avons effectivement changé le circuit du pèlerinage à la Mecque. Pour l’édition hadj 2011, nous commencerons par la Mecque, c’est-à-dire que l’avion atterrira à l’aéroport de Djeddah et les pèlerins seront ensuite conduits à la Mecque par les cars. Ce qui signifie qu’après le hadj, nous terminerons le pèlerinage par le séjour de Médine.

Qu’est-ce qui a motivé ce changement ?

Nous recherchons l’intérêt du pèlerin. Nous recherchons au bout l’efficacité, l’amélioration des conditions du Hadj. Vous savez avant on avait des problèmes au niveau des logements. Et tous les problèmes étaient provoqués par les vols. Si le transport aérien prend un coup, cela se répercute sur toute l’organisation du Hadj à commencer par le logement, le transport interurbain et le hadj lui-même. Cette année, nos partenaires saoudiens arabes nous ont conseillés d’essayer le changement du circuit. Et que cela nous pourrait faciliter les choses. Nous avons accepté cela en tenant compte de toutes les conséquences et effets collatéraux provoqués par ce changement. Pour cela, nous nous sommes arrangés pour que l’Hiram (tenu de sacralisation pour les hommes) soit disponible à Abidjan. Donc, toutes les dispositions sont prises pour que ce changement ne perturbe pas l’organisation du Hadj. Au contraire, cela doit apporter une plus value à l’organisation du Hadj 2011.
Les pèlerins n`ont-ils pas dans ce cas, raison de s`inquiéter?

Oui, vous comprenez tout changement a un arrière goût amère. (sourire). Non ! Je ne pense pas. Avant, on commençait par la Mecque avant d’arriver à Médine. Il fut un moment ou on a estimé qu’il fallait commencer par Médine. Et nous avons commencé par Médine. Nous avons fait un certain nombre d’années à observer ce circuit. Aujourd’hui, nous changeons et nous commençons par la Mecque. Donc, comprenez que ce sont des changements qui sont opérés à des moments donnés ; mais qui sont dans l’intérêt du pèlerins et dans l’intérêt de l’organisation du Hadj en Côte d’Ivoire pour soigner l’image de marque. Vous avez par exemple l’an dernier, nous avons retenu que trois bâtiments pour loger les pèlerins ivoiriens à Médine. Mais pour finir, nous les avons logés dans plus 24 hôtels dispersés de part et d’autre. Cela nous a créés beaucoup de difficultés dans l’organisation du Hadj 2010. Dieu merci, avec la bénédiction des uns et des autres, nous avons reçu à rattraper ceci. Alors, c’est un cauchemar qu’il ne faut plus revivre. Nous pensons sincèrement que c’est un changement qui est bien arrivé et il suffit que tout le monde l’accepte pour la réussite du hadj 2011. Nos imams l’ont bien acceptés et ils sont à pieds d’œuvre pour la sensibilisation. Je pense que nous ne nous sommes pas trompés. Pour preuve les questions idéologiques et spirituelles seront débattues par nos guides spirituels.

Quel sera le coût de l’Hiram à Abidjan ?

Nous allons vendre l’Hiram au coût du revient. Juste au coût du revient.

Combien exactement ?

Je vous dis qu’on ne réalisera aucun bénéfice sur l’Hiram. Je ne suis pas venu au Hadj pour m’enrichir sous quelle forme que ce soit. Que tout le monde se tranquillise.

Y a-t-il d’autres innovations dans ce Hadj 2011 ?

Oui, il y a des innovations dans le Hadj 2011. C’est ce que nous appelons le hadj amélioré avec un court séjour en Terres Saintes. Ce hadj permet aux travailleurs d’accomplir les obligations vis-à-vis de Dieu sans empiéter sur leur vie professionnelle. Il y a aussi le Hadj V.I.P avec un très court séjour de 16 à 18 jours. Nous allons le réussir parce que les gens irons pour faire seulement 09 ou 10 à la Mecque et 03 jours maximum à Médine. Ces deux options permettrons aux travailleurs de faire un hadj de durée brève. Cela leur donne du temps pour se reposer et reprendre leurs différents services dans les délais indiqués.
Quelles les nouvelles dispositions pour palier à toutes les difficultés ?

Les dispositions qui ont été prises sont bonnes. Le transporteur aérien a été choisi, c`est Ethiopian Airlines. Il s’agit pour cette compagnie de mettre à notre disposition de gros porteurs Boeing 747 avec une capacité de 518 places. Les pèlerins seront transportés dans de très bonnes conditions. Les bagages seront avec nous et chaque pèlerin reviendra avec ses bagages. Il n’aura pas de retard dans le transport des bagages. Pour cela, il a été réservé à chaque pèlerin 10 kilo en cabine et 40 kilo en soute. Nous remercions encore les autorités à commencer par le Président de la République SEM Alassane Ouattara qui tient à la bonne réussite du pèlerinage 2011. C’est la raison pour laquelle, il a confié l’organisation au ministère de l’intérieur. Le ministre d’Etat, ministre de l’intérieur M Hamed Bakayoko a dit : ‘’Je veux que le Hadj réussisse’’. A cet effet, il a mis une organisation bien réfléchie sur place qu’est le comité de surveillance. Ce comité a pour rôle de donner les grandes orientations au commissariat via la direction générale des cultes. Nous ne pouvons que remercier Dieu d’avoir bien inspirer nos autorités, qui, en tout cas ont essayé de tout mettre en œuvre pour que le pèlerin ivoirien effectue le pèlerinage dans de très bonnes conditions. Et que l’image de la Côte d’Ivoire soit bien soignée en Terre de l’Arabie Saoudite inch’Allah.

Quelles sont les perspectives pour le Hadj 2012 ?

Il faut que les ivoiriens et surtout les musulmans sachent que nous voulons l’intérêt du pèlerin. Pour cela, il faut faire en sorte que le pèlerin ne souffre pas de notre organisation. Pour les prochaines éditions, nous comptons mettre en place un système intégré. Ce système fera en sorte que le pèlerin qui arrive pour faire sa consultation pré-pèlerinage ou son passeport, trouve tout sur le même lieu, c’est-à-dire dans un espace réduit. Ce faisant, qu’il puisse en 24 heures à défaut en 48 heure au maximum obtenir tout ce qu’il lui faut pour son inscription. Cela est un souci pour nous. Nous pensons que nous avons les moyens de notre politique. Et nous allons le réussir pour soulager les pèlerins. Ensuite, nous ferons en sorte que les pèlerins aient l’Hiram en Côte d’Ivoire. Dans la vaine qu’il puisse aussi acheter son mouton de sacrifice avant son départ pour la Mecque. Cet argent de mouton sera versé à la Banque islamique de développement. Je dis cela en conséquence de cause parce que certains pèlerins oublient d’acheter leur mouton de sacrifice. C’est grave selon nos guides religieux. Egalement, nous envisageons de mettre en place un système qui permettra aux pèlerins de l’intérieur d’effectuer le voyage à partir de certaines grandes villes. Mais pour le moment, il faut réfléchir à un système d’accueil et de réception des pèlerins de l’intérieur qui n’ont pas de parents à Abidjan. Voici autant d’idées que nous voulons développer au profit du pèlerin Ivoirien.

Vous avez bien dit que le délai du 20 septembre ne sera pas prolongé. Un mot aux retardataires ?

Nous disons à tout le monde que le délai de rigueur sera respecté, c’est-à-dire que nous ne dépasserons le 20 septembre. Nous avons presque atteint le quota. En matière de consultation, nous sommes à plus de 4300 consultés, plus de 3500 certificats d’aptitudes délivrés et il ne nous reste qu’un millier de pèlerins pour atteindre le quota. Aujourd’hui, les inscriptions se font à rythme de 500 personnes par jour. C’est pour dire à tous les retardateurs que le délai de 20 septembre 2011 ne sera pas dépassé. Le président Alassane Ouattara dit : ‘’ on doit respecter nos engagements’’. A partir de 16 heures le 20 septembre, il n’aura plus d’inscription parce que les caisses seront fermées. Tous ceux qui n’ont pas encore déposé les dossiers de passeport. Ils ont mercredi ou jeudi au plus tard pour déposer les demandes de passeport et faire dans le même moment les consultations et vaccinations. Ces retardateurs doivent obtenir au plus tard le lundi leurs passeports et certificats d’aptitude pour faire leurs inscriptions. Ces personnes doivent comprendre que la compétition est devenue rude. Nous lançons un appel à tous ceux qui vont s’amuser à faire une organisation privée parallèle. Nous leur disons d’arrêter. S’ils n’arrêtent, ils seront poursuivis. Je suis commissaire du Hadj. Cela est bien. Mais je suis commissaire divisionnaire Major de police. Donc, je sais de quoi je parle. Celui qui s’amuse à faire une organisation parallèle qui sera coupable d’escroquerie, il sera poursuivi. Pas d’organisation parallèle. Et je demande à nos parents de ne pas verser leur argent dans les mains de n’importe qui. Les trésoreries ont été indiquées. C’est seulement là-bas et uniquement là-bas qu’il faut verser l’argent. Et on ne paye pas plus de 1.500.000 FCFA pour le pèlerinage à la Mecque. On ne paye pas plus que 40.000 FCFA pour le frais de timbre pour le passeport. Et on ne payera pas plus de 50.000 FCFA pour toute la consultation médicale du pèlerinage.

FN

LIENS PROMOTIONNELS