Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article


Comment

Dernières dépêches



Société

Après l’assainissement des grandes voies : Anne Ouloto lance 52 "commandos" aux trousses des récidivistes
Publié le jeudi 15 septembre 2011   |  Le Democrate


Aménagement
© Abidjan.net par Franck Danon
Aménagement de la ville d`Abidjan : Ce qui reste de la Rue Princesse.
La rue princesse de Yopougon rasée au Bulldozer.


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Après une campagne acharnée contre l’insalubrité sur les principales artères des grandes villes de la Côte d’Ivoire, Anne Désirée Ouloto passe à une autre étape, avec la même détermination. Hier, c’était la cérémonie d’installation de la brigade de salubrité nouvelle version dans les locaux annexes du ministère de la Salubrité urbaine à la Riviera III. Ce sont au total, comme l’a indiqué le ministre elle-même, 52 «Commandos» qui formeront cette brigade mixte chargée de veiller à la pérennisation de la propreté des villes tout en luttant contre les installations anarchiques et les nuisances de tous ordres. Ces hommes composés de gendarmes, de policiers mais aussi de «brigadiers civils » travailleront sous le commandement du Commissaire Téhé Monnet. Leur mission de haute portée utilitaire nécessite une dotation en matériel adéquat afin de leur permettre d’être opérationnels sur le terrain. A ce titre, devant un parterre de personnalités hier, Anne Désirée Ouloto a énuméré les moyens logistiques dont disposera cette brigade pour lutter contre les récidivistes sur les grandes voies : « Il y aura 1 véhicule de troupes, 2 véhicules de patrouille de type 4X4, double cabine, dix (10) motos de patrouille pour les quartiers difficiles d’accès et du matériel de télécommunication de grande portée pour faciliter des actions de coordination», a noté Anne Désirée Ouloto. Pour cette action d’insertion de jeunes, le Programme national de réinsertion et de réhabilitation communautaire (PNRRC) a été très sollicité, avec le recrutement d’une trentaine d’ex-combattants. Le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur Hamed Bakayoko et Daniel Ouattara, présents à cette cérémonie, ont respectivement prodigué de sages conseils à ces nouveaux «gardiens de la propreté» dans les grandes villes de la Côte d’Ivoire. Ils leur ont dit de ne pas se laisser entraîner dans la corruption, afin de réaliser effectivement l’axe stratégique 12 de la matrice d’action gouvernementale, relative à l’amélioration des conditions et du cadre de vie des Ivoiriens.

Zoé Débah

LIENS PROMOTIONNELS