Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Necrologie
Article


Comment

Dernières dépêches



Necrologie

Obsèques du fils aîné de Fils de Félix Houphouët-Boigny - Le couple présidentiel au cœur de la compassion
Publié le mardi 4 octobre 2011   |  Le Patriote


A
© Abidjan.net par Emma
A la mémoire des victimes de la crise post-électorale: le Président Alassane Ouattara lance la Journée nationale des Martyrs
Jeudi 12 mai 2011. Abidjan. Palais présidentiel du Plateau. Le chef de l`Etat décrète le 12 mai, Journée nationale des martyrs. Pendant trois jours, du 12 au 14 mai, les drapeaux seront en berne sur toute la Côte d`Ivoire pour marquer le deuil


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Videos
Décédé le 16 janvier 2011 à Paris, François Houphouët-Boigny, fils aîné du père fondateur de la nation ivoirienne, Félix Houphouët-Boigny, passe désormais de la mort corporelle à la renaissance dans le royaume des cieux. Où ses deux géniteurs l’ont précédé. Le couple présidentiel, le président de la République, Alassane Ouattara et son épouse Dominique, arrivé à la cathédrale Saint-Augustin de Yamoussoukro à 10h45mn, a pris place aux côtés de la famille Boigny et alliés pour rendre un dernier hommage à François Houphouët. Au nom du diocèse Saint-Augustin et de l’église catholique, Mgr Marcelin Yao Kouadio dudit diocèse, a présenté toutes les compassions de l’église à la famille Houphouët-Boigny. Selon lui, le départ de François vers la maison de son père (Dieu) réalise la parole et les trois grands moments de la vie de l’homme. « La naissance, la vie et la mort. » Fervent croyant dit-il, François passe désormais de la mort corporelle à la naissance au ciel. Pour l’évêque Yao Kouadio Marcelin, la mort fait souffrir, mais elle réconcilie. Car c’est à travers les funérailles que l’on se réconcilie. C’est le cas tangible de François où tous, dans leurs différences politiques, ethniques et religieuses sont présents ce jour pour implorer d’une seule et même voix «le Seigneur Dieu » afin qu’il accueille leur frère, fils, père, grand-père à ses cotés…
Au nom de la famille Boigny, le gouverneur Thiam Augustin, par ailleurs chef de canton des Akouè, a remercié le couple présidentiel pour sa présence effective à leurs côtés et pour le soutien dans l’organisation du dernier hommage à leur frère, père, grand-père. Aussi, remerciera-t-il nanan Boa Kouassi III de l’Indénié et les familles alliées (Yacouba Sylla et Gbon Coulibaly). Mais bien avant cette messe de requiem, deux veillées ont été organisées dans la nuit de samedi à Dimanche. La veillée traditionnelle au domicile de la sœur aînée du président Houphouët, Mamie Faitai, et la veillée religieuse à la chapelle privée des Boigny en présence du Premier ministre Soro Kigbaphori Guillaume.
Il faut noter particulièrement la présence des vieux compagnons d’Houphouët-Boigny, à savoir, Kéi Boguinard, Yaya Ouattara, Emile Constant Bombet, Gaston Ouasséna, le couple Aka Anghui, Alphonse Djédjé Mady représentait le directoire et RHDP et le PDCI-RDA. Le RDR était représenté par sa trésorière générale, Jeanne Peuhmond, conseillère spéciale du chef de l’Etat, chargée de la solidarité et du genre. C’est dans la soirée d’hier dimanche 03 octobre 2011, que François Houphouët-Boigny a rejoint dans la stricte intimité le caveau familial.
Jacquelin Mintoh

LIENS PROMOTIONNELS