Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Sport
Article


Comment

Dernières dépêches



Sport

Football-Eliminatoires CAN 2012 (CIV-Burundi : 2-1) : Zahoui a encore du boulot !
Publié le lundi 10 octobre 2011   |  Nord-Sud


Eliminatoires
© Abidjan.net par Emma
Eliminatoires CAN 2012: les Eléphants veulent faire une seule bouchée du Burundi
Samedi 8 octobre 2011. Abidjan, stade Félix Houphouët-Boigny. L`équipe nationale de football de Côte d`Ivoire à l`entraînement


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Six matches, six victoires. 19 buts inscrits contre 4 encaissés. Voilà pour les statistiques. Les Eléphants joueront la CAN 2012 au Gabon et en Guinée Equatoriale. Pour espérer la remporter, toutefois, ils devront montrer un meilleur visage que celui présenté, hier au Stade Houphouet-Boigny, contre les Hirondelles du Burundi (2-1).



Côte d’Ivoire : Copa Barry, Zokora Didier, Boka Arthur, Kolo Touré (Eboué), Kafoumba Coulibaly, Ya Konan (Kader Kéita), Tioté Cheick, Touré Yaya, Gervinho, Kalou Salomon, Bony Wilfried (Didier Drogba).
Coach : François Zahoui

Burundi : Niyonkuru Vladimir, Nahayo Valery, MBanza Hussein, Mizigiyimana Karim, Hakizimana Hassan, Nolayisaha Floribert, Papy Faty, Amissi Cédric, Niibazonkiza Saïdi, Nolabashinze Dugarry, NDikumana Seliman (NDayisenga Fuadi).
Coach : Adel Amranche
Arbitre : Eric Otogo (Gabon)

La rencontre Eléphants de Côte d’Ivoire-Hirondelles (2-1) comptant pour les éliminatoires CAN 2012 est achevée depuis une demi-heure. Sur la pelouse, les artistes en vogue du moment (Bebi Philippe, Debordo DJ, Aboutou Roots…) prestent grâce à Orange CI. Ils s’échinent à soulever la foule. En vain. Celle-ci est déçue et a visiblement beaucoup de mal à quitter les gradins du Stade Houphouet-Boigny. «J’aurais dû m’acheter un demi-poulet piqué au lieu de venir au stade… », regrette encore ce supporter. Dehors, le car alloué aux Burundais déchire la foule massée devant le stade. Direction l’hôtel Novotel, leur QG. MBanza Hussein, Hakizimana Hassan et autres Amissi Cédric sont ovationnés. Hier, les Hirondelles ont certes perdu, dans le temps additionnel, mais ils n’ont presque rien à se reprocher. Ils ont fait mieux que se défendre et ont rappelé aux Eléphants que le talent (seul) ne suffit pas. Sur un terrain de football, il faut toujours se battre. Que retenir de la première période. Rien. Coulibaly Kafoumba a été inexistant. Ya Konan Didier s’est perdu dans ses dribbles inutiles. Touré Yaya a fait preuve d’une lenteur déconcertante. Kalou, lui, n’avait pas sa place sur la pelouse. Encore moins Bony Wilfried. Bref, les Eléphants étaient (trop) lourds). Score 0-0. De retour des vestiaires, François Zahoui jette Didier Drogba et Kader Kéita dans le bain en lieu et place de Bony Wilfried et de Ya Konan Didier. Drogba qui a récupéré le brassard des mains de Zokora Didier, a constamment buté sur la paire défensive, haute charpentée, Nahayo Valery-MBanza Hussein. Plus disciplinés et solidaires, les Burundais ont bien résisté. Mais sur l’une des rares fulgurances de Gervinho (76è mn), Kolo Touré a ouvert le score. Dans les tribunes, il y a de la joie. Mais de courte durée car le véloce Nolabashinze Dugarry perçait le coffre-fort ivoirien, en fin de partie, pour égaliser. Il a donc fallu attendre les arrêts de jeu pour voir Yaya Touré monter plus haut que partenaires et adversaires, sur un corner de Kader Kéita, pour offrir la victoire aux Eléphants. A la conférence de presse d’après-match, François Zahoui avoue qu’il y a encore du travail à faire avant d’attaquer la CAN, prévue en janvier 2012. Toujours dans la poule H, le Rwanda a terminé en beauté en allant s’imposer à Cotonou devant le Bénin (0-1) et termine 2è de la poule.

Guy-Florentin Yaméogo

LIENS PROMOTIONNELS