Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article


Comment

Dernières dépêches



Société

Denguélé : Le préfet de région appelle les cadres à investir chez eux
Publié le mercredi 12 octobre 2011   |  Nord-Sud




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Dimanche dernier, Doumbia Moussa, 70 ans, a été investi chef de village de Kimbrila-sud, chef-lieu du canton Massal, situé à 25 Km d’Odienné. C’était en présence des autorités administratives et politiques de la région du Denguélé. Au cours de cette cérémonie  qui s’est déroulée à la place publique de Kimbrila-sud, Jérôme Soro Kayaha, préfet de la région du Denguélé, a appelé les cadres à venir investir chez eux. « Venez, a-t-il lancé, construire au village ». Pour le gouverneur, le développement de Kimbrila-sud dépend aussi de sa capacité à loger ceux qui viendront impulser le développement. A savoir les fonctionnaires et autres acteurs du secteur privé. Dans son allocution, le préfet a aussi déploré les réticences des parents face au vaccin contre la polio. « Ne cachez pas les enfants quand les agents vaccinateurs arrivent dans les villages », a-t-il martelé. « La meilleure preuve de votre amour pour vos enfants, c’est de les protéger contre les maladies », a-t-il déclaré. Fofana Moussa, prenant la parole au nom des populations du canton Massala, a rendu hommage au préfet de région et à l’Onuci pour leurs actions dans la résolution de la crise ivoirienne. Avant de dire toute son admiration au sous-préfet central qui, depuis son arrivée à la tête de la sous-préfecture d’Odienné, donne le meilleur de lui-même pour investir la chefferie traditionnelle de sa circonscription. «  En si peu de temps, a-t-il indiqué, vous avez montré à cette population ce qu’est l’autorité, à savoir l’ouverture, la générosité bref, le bon sens qui maîtrise ses administrés ». Le porte-parole des cadres du canton Massala, Touré Bakary, président de la Fédération des mutuelles du canton Massala (Femcama) a salué le préfet et sa suite avant de promettre de suivre le conseil du préfet en investissant au village. « Nous sommes organisés et nous entendons poser des actes dans un avenir proche », a assuré le président de la Femcama. Notons que la cérémonie a été ponctuée de prestations des danses du terroir, à savoir les dozos, le didadi et la fanfare de Kimbrila-sud.

Tenin Bè Ousmane à Odienné

LIENS PROMOTIONNELS