Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
International
Article


Comment

Dernières dépêches



International

Bruxelles : L’UE réaffirme son soutien à la Côte d’Ivoire
Publié le mercredi 12 octobre 2011   |  Nord-Sud




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

En mission en Europe, le ministre de l’Intégration africaine, Adama Bictogo, s’est entretenu, hier, avec les responsables de l’Union européenne, sur l’aide à apporter à la Côte d’Ivoire.


Visiblement, c’est pour des motifs bien valables qu’Adama Bictogo a été autorisé à manquer le séminaire sur les 100 jours du gouvernement. En Europe, le ministre de l’Intégration africaine est allé plaider pour la reprise pleine et entière de la coopération entre la Côte d’Ivoire et l’Union européenne. Hier, le ministre Bictogo a notamment rencontré le commissaire au développement et à la coopération de l’Union, Andris Piebalgs, pour exposer les attentes de la Côte d’Ivoire en matière d’infrastructures, d’éducation et de santé. « La Côte d’Ivoire revient et elle a besoin de ses partenaires dont l’UE pour se développer. Des indicateurs permettent aujourd’hui d’espérer », a confié Adama Bictogo à son hôte. De source proche de la délégation ivoirienne qui a séjourné à Bruxelles, le ministre de l’Intégration africaine a exhorté le commissaire européen sur la nécessité de transférer au profit de la Côte d’Ivoire les fonds du dixième Fed (Fonds européen de développement) pour la reconstruction post-crise. Sur cette lancée, Adama Bictogo a appelé l’UE à décaisser les fonds pour la mise en œuvre des projets en cours en Côte d’Ivoire, financés par l’organisation européenne. Sont concernés par cet appel pressant, les financements promis pour les élections législatives du 11 décembre. Et, vraisemblablement, le reste de la contribution européenne qui avoisine les 6 milliards F Fca,  devrait être décaissé d’ici à novembre. Hier, dans l’après-midi, le ministre de l’Intégration africaine a également rencontré le commissaire au commerce, Vanheu Kelen. Au cours de cette deuxième entrevue, Adama Bictogo a plaidé l’appui de l’UE pour les planteurs de bananes et pour la mise en place de certains projets de commerce régionaux.  M. Bictogo a mis sur la table, la question du transfert du siège de l’ICCO à Abidjan « pour respecter la position de leader de la Côte d’Ivoire » dans la production du cacao. En réponse à toutes ces préoccupations, assure notre source, le commissaire européen a émis le vœu de voir l’accord de partenariat enfin signé. « Nous souhaitons surtout que l’accord régional soit ratifié avant janvier 2014 parce qu’il ne se sera pas éternellement reporté. Nous saluons et soutenons votre démarche de rassembler vos pairs de la Cedeao pour discuter du sujet », a  déclaré Vanheu Kelen.

Marc Dossa avec le MIA

LIENS PROMOTIONNELS