Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Bilan des 100 jours de Ouattara : Fin de compo pour les ministres
Publié le mercredi 12 octobre 2011   |  Nord-Sud




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Videos
Le séminaire gouvernemental de deux jours visant à faire le point des cent jours du gouvernement a pris fin, hier, à la salle des Pas perdus du palais présidentiel. La bonne ambiance était au rendez-vous.


Les ministres peuvent soupirer. Le séminaire gouvernemental de deux jours qu’ils ont entamé, la veille, pour faire le bilan de leurs cent jours au gouvernement s’est achevé, hier, à la salle des Pas perdus du palais présidentiel sis au Plateau. Un seul absent : le ministre de l’Intégration africaine, Adama Bictogo, en mission. En attendant la cérémonie de clôture, ils discutent entre eux. Sanglé dans des bretelles, Philippe Légré marche. Il mâche quelque chose. Dosso Moussa aussi arbore son habituel nœud papillon. 14h 26, le Premier ministre fait son entrée. On croit à l’arrivée imminente du chef de l’Etat d’autant que la cérémonie est prévue pour 14h 30. Que non ! Guillaume Soro s’installe et s’adresse aux ministres : « compte tenu que les journalistes ont pris d’assaut la salle, nous allons nous retrouver dans la salle à manger pour une dernière mise au point ». Et, Sidiki Konaté de lancer : « ils ont du poids, hein ! Vous déplacez tout un gouvernement ». « Les journalistes nous ont chassés », ajoute Mamadou Sanogo. Guillaume Soro et ses collaborateurs reviennent. Le Premier ministre traverse la salle et sort par l’entrée opposée. Alain Lobognon prend des documents et sort aussi. A 15h 00, le patron du gouvernement revient. Il confie que le président de la République est à son bureau. « Nous avons sollicité quelques minutes, le temps que le porte-parole du gouvernement relise son texte. Le président sera là dans une quinzaine de minutes », informe-t-il. Peu de temps après, il appelle Bruno Koné. Les deux hommes feuillettent ensemble quelques pages d’un document que tient le porte-parole du gouvernement. Le Premier ministre jette régulièrement un œil à sa montre. Guillaume Soro sort, encore une fois, à 15h 10. Onze minutes après, lorsque le protocole annonce l’entrée du président, on se dit que son Premier ministre revient avec lui. Tous les ministres se mettent debout. Fausse alerte ! C’est plutôt le secrétaire général du gouvernement, Amadou Gon Coulibaly, qui franchit la porte. Sans le vouloir, il a marqué ce séminaire : refoulé au portail, la veille, pour cause de retard et annoncé le lendemain à la place du président de la République. Le commentaire que suscite cette coïncidence est toujours en cours lorsqu’Alassane Ouattara fait son entrée en compagnie de Guillaume Soro. Il est 15h 24 minutes. La cérémonie peut débuter.

Bamba K. Inza

LIENS PROMOTIONNELS