Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Sport
Article


Comment

Dernières dépêches



Sport

Africa Sports : Me Koné Cheick ne veut plus de Monguéhi
Publié le mercredi 12 octobre 2011   |  Nord-Sud


Présidence
© Ivoire-Presse par FN
Présidence de la FIF : Kalou Bonaventure et le président de l’Africa sports, Koné Cheick Oumar choisissent Augustin Sidy Diallo
Jeudi 1er septembre 2011. Abidjan, QG du candidat Augustin Sidy Diallo, au Plateau. L`international Kalou Bonaventure et le président de l’Africa sports, Koné Cheick Oumar apportent leur caution à Augustin Sidy Diallo pour diriger la Fédération ivoirienne de football


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

En ce moment à Milan (Italie) pour des raisons professionnelles, le président de l’Africa Sports d’Abidjan, Me Koné Cheick Oumar, pourrait dénicher un nouvel entraîneur venu du pays de la sape et comme il aime à le dire, un entraîneur à son image… Flash back. Samedi, Stade Robert Champroux de Marcory. Me Koné Cheick Oumar, depuis la loge officielle, est noir de colère. Sur le terrain, son équipe est en train de se faire malmener avant de finalement plier l’échine (2-0), contre le Stella-Club, à l’occasion de la dernière journée de la première phase de la Ligue 1. Mais il y a plus de peur que de mal. L’Africa Sports se qualifie pour la Superdivision par un trou de souris. Plus que la défaite, c’est l’impuissance des siens qui a sauté aux yeux. Et cela, le boss des vert et rouge l’a très peu digéré. Sur-le-champ, il entend dire de vive voix à François Monguéhi et à son adjoint Guillaume Lago Bailly qu’ils sont virés. Mais Yves Zogbo Junior, son conseiller en communication, soucieux de préserver l’équilibre du club après les nombreuses crises vécues, calme le jeu. Il demande même gentiment au président de faire preuve de mansuétude. Au final, François Monguéhi et Lago Bailly sont conservés. Jusqu’à quand ?
Guy-Florentin Yaméogo

LIENS PROMOTIONNELS