Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Législatives 2011 : L’ONUCI envisage une rencontre avec tous les partis politiques dans les jours à venir
Publié le vendredi 14 octobre 2011   |  AIP




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Abidjan - Le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, Arnauld Akodjénou, a annoncé qu’il compte convier à une rencontre d’ensemble tous les acteurs politiques ivoiriens avant les élections législatives du 11 décembre prochain.

Le numéro deux de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) qui a eu, jeudi, une séance de travail avec le président de la Commission électorale indépendante (CEI), Youssouf Bakayoko, au siège de cette institution, a indiqué qu’il souhaite organiser une réunion avec tous les partis politiques en vue de les exhorter à prendre part à ces législatives.

"Je ne crois pas qu’il serait de l’intérêt d’un seul acteur politique de rater ce rendez-vous historique", a-t-il déclaré en allusion aux allégations d’une éventuelle non-participation de l’ex-parti au pouvoir, le Front populaire ivoirien (FPI).

D’ailleurs, son président par intérim, Miaka Ouréto, a indiqué mercredi, à la sortie d’une audience avec le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur que son parti n’avait jamais exprimé sa volonté de ne pas participer aux prochaines législatives, précisant toutefois qu’un certain nombre de points consensuels devait être évoqué avant la tenue de cette joute électorale.

Pour parfaire l’organisation des législatives, a indiqué M. Akodjénou, tous les acteurs et participants au processus électoral voulaient tirer les leçons de la présidentielle de 2010.

"Au fur et à mesure que nous approchons de la date fatidique, nous faisons le point. Nous corrigeons les défaillances. Nous attirons l’attention des uns et des autres sur les éventuels obstacles à l’organisation d’une élection crédible", a soutenu le chef par intérim de la mission onusienne.

M. Akodjénou a réitéré la ferme volonté de l’ONUCI d'appuyer les autorités ivoiriennes dans l’organisation des législatives.

Quelques 255 sièges sont à pourvoir, dans le cadre de ces élections, pour la législature 2011-2016 au parlement ivoirien, rappelle-t-on.

LIENS PROMOTIONNELS