Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Législatives 2011 à Man : Des militants protestent devant le siège du Rdr
Publié le vendredi 14 octobre 2011   |  AIP




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Man – Une centaine de militants du Rassemblement des républicains (Rdr, parti au pouvoir) ont bruyamment manifesté toute la journée de jeudi, à Man, devant le siège local du parti, pour exiger des primaires pour le choix des candidats aux législatives du 11 décembre prochain.

"Les primaires sont la voie la plus démocratique et la plus incontestable. Il faut laisser le libre choix à la base de décider de qui elle veut comme candidat pour ces législatives 2011 dans la commune de Man", ont affirmé les manifestants dans une motion "de contestation" lue par leur porte parole, Doumbia Moussa.

Selon M. Doumbia, leur "souci majeur est non seulement de donner la majorité parlementaire au président Alassane Ouattara, mais une majorité constituée de personnes valables et non des dormeurs ou des personnes qui, pendant de longues années de lutte, ont montré leur incompétence".

Cinq candidats disputent la candidature pour l’un des deux postes de députés de la commune de Man pour le compte du Rdr, a-t-on noté. A ceux-là s’est ajouté le ministre Konaté Sidiki des Forces nouvelles en alliance, dit-on, avec le Rdr.

Le troisième secrétaire départemental du Rdr, Sérifou Mamadou, a expliqué que le ministre n’est pas candidat à la candidature.

"Il est le candidat du président de la République. Il n’y a aucune ambigüité à ce niveau", a-t-il fait savoir.

Une rencontre pour choisir de façon consensuelle les candidats du parti s’est soldée par un échec, rappelle-t-on.

Les militants du Rdr restent divisés sur la conduite à tenir face aux révélations de Sérifou Mamadou.

Certains veulent des consultations à la base pour le choix de tous les candidats tandis d’autres admettent, à mots couverts, l’irruption du ministre-candidat en leur sein sans toutefois se déterminer sur la méthode du choix du deuxième candidat.

"Le Rdr a décidé de combattre les candidatures indépendantes. Mais, il faut éviter les frustrations qui pourraient déboucher sur ces candidatures indépendantes", a prévenu Doumbia Moussa.

LIENS PROMOTIONNELS