Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Miaka Ouretto au pouvoir : «Sortez des schémas des règlements de compte»
Publié le vendredi 21 octobre 2011   |  Le Temps


Activités
© Ivoire-Presse par FN
Activités du President de la Commission dialogue, vérité et réconciliation : Charles Konan Banny reçoit Miaka Ouréto et la direction intérimaire du Front populaire ivoirien (Fpi)
Lundi 25 juillet 2011. Abidjan. Siège de la Commission dialogue, vérité et réconciliation(CDVR)


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Sylvain Miaka Ouretto, président par intérim du Front populaire ivoirien (Fpi), n’est pas content de la manière utilisée par les nouvelles hommes fort au pouvoir pour la réconciliation vraie des Ivoiriens. Il l’a fait savoir, récemment, lors d’une rencontre avec les populations de Soubré. Il demande au régime d’Alassane Ouattara de sortir des schémas de règlements de compte et de la justice des vainqueurs. Il en veut pour preuve, les enlèvements, les tueries massives des militants ou proches de son parti… Sans toutefois oublier, la mise à l’écart de plusieurs hauts cadres de l’administration à cause de leur appartenance à son parti politique, le Front populaire ivoirien (Fpi) ou membres du Cnrd. La quasi-totalité des cadres du département de Soubré, membres ou proches du parti de Laurent Gbagbo ont été tous écartés de leur poste. C’est le même constat au niveau national. «La démocratie ne doit pas se faire avec la méthode de règlements de compte. Ce n’est pas cela la démocratie. Les nouvelles autorités doivent sortir de ces schémas» fait-il remarquer. Avant de les appeler au dépassement. C’est à ces conditions que la réconciliation se fera avec tous les fils et filles de ce pays. Par ailleurs Président par intérim du Fpi appelle les Ivoiriens à tirer les leçons de cette crise. Tout en s’inscrivant dans la logique de réconciliation : «Que chacun d’entre nous s’inscrive dans le processus de réconciliation en cours en cultivant la fraternité, la solidarité et l’amitié».
Joseph Atoumgbré

LIENS PROMOTIONNELS