Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article


Comment

Dernières dépêches



Société

Pédophilie et l’Eglise chrétienne catholique / Ouattara Salia prévient : ‘’Porter plainte contre le Pape est une mauvaise intention’’
Publié le samedi 22 octobre 2011   |  L'intelligent d'Abidjan


Religion
© L'expression par DR
Religion - Mgr Jean Salomon Lezoutié, Evêque coadjuteur du diocèse de Yopougon
Photo: Mgr Jean Salomon Lezoutié et le pape Benoît XVI


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

La pédophilie fait rage dans l’Eglise catholique. Peut-on porter plainte contre le Pape ? Une question singulière que nous avons voulu partager avec Ouattara Salia, membre fondateur de l’Ong ‘’Promotion du développement et des valeurs humaines’’.

Ouattara Salia, quelle est votre conception de l’éducation sexuelle ?
L’éducation sexuelle est un enseignement appuyé de ‘’travaux pratiques’’. Je dis aux jeunes et même aux adultes, qu’il ne s’agit pas seulement de s’accoupler. C’est peut-être nécessaire, mais c’est une zone très sensible avec mode d’emploi. Une création divine que malheureusement, les parents ont du mal à enseigner.

On vous sent radical contre la mauvaise vie. Prenez-vous en compte le Sida ?
C’est une vilaine pandémie qui suscite de nombreuses controverses médicales. Déjà en août 2005, j’avais accordé à votre journal, une interview intitulée : ‘’Comment tuer le Sida’’. Cela fait rire. Mais c’est principalement par le sexe que le Sida fait 98% d’infestation, et 2% par d’autres voies. Je propose pour la satisfaction sexuelle des hommes, en plus des préservatifs, une sexualité électro-technique, avec vibro-masseur pour ne pas contaminer les autres. Je retiens qu’en 20 ou 25 ans, il y a eu 35 millions de décès.

Que répondez-vous à ceux qui pensent que la pédophilie s’est installée dans les milieux chrétiens catholiques ?
Nous sommes des hommes, mais aussi chacun avec ses faiblesses humaines, dans toute sa splendeur. Seulement, quand le scandale sexuel atteint le niveau des hommes de Dieu, je dis que c’est une infiltration sérieuse de Satan. Je dis aussi que ‘’l’homme de Dieu’’ s’est surestimé dans sa quête divine. A mon avis, les religieux qui s’adonnent à la pédophilie, sont les seuls qui peuvent expliquer leur passion.

Est-ce l’effondrement moral ?
C’est bien cela, et c’est bien dit. Mais comme je le disais plus haut, l’homme n’a pas d’arme fatale contre Satan.

Mais… Satan a-t-il le dos large?
Mais Satan, c’est le gouverneur du mal et en même temps le gestionnaire de nos épreuves. Dieu le sait. Dieu nous éprouve et Satan le gère. Sinon, à mon avis, Satan n’existerait pas.

La presse parle régulièrement de scandales sexuels des soldats de l’Onu, en Côte d’Ivoire, en République démocratique du Congo. Quelle analyse en faites-vous ?
Vous savez, c’est difficile d’être en campagne de 6 à 12 mois, sans sa famille, a priori sa femme. Je prends le soin d’en parler parce qu’il y a trop d’hypocrisie autour du comportement des soldats de l’Onu en mission, face à la ‘’chose sexuelle’’. Etre loin de sa femme ne signifie pas qu’il faut commettre des violences sexuelles sur des mineures. C’est une sorte de masturbation. Et cette pratique est interdite par les religions et la morale.

Vous êtes à la tête d’une Ong de promotion et de développement des valeurs humaines. Estimez-vous normal que la peine de mort soit compatible avec le droit humain ?
La peine de mort est déjà une peine violente. Même si elle donne satisfaction à ceux qui cherchent vengeance. La peine de mort est un engrenage, si l’on remonte aux dix (10) commandements dont l’un stipule ceci : œil pour œil, dent pour dent. Aujourd’hui, c’est très délicat de se faire justice par un acte violent, comme la peine de mort, elle-même est un autre acte de violence. Sincèrement, il faut abolir la peine de mort. Et que toutes les organisations des droits humains plaident pour son abolition.

A votre avis, peut-on porter plainte contre le Pape pour la pédophilie qui mine l’Eglise chrétienne catholique ?
C’est une mauvaise intention d’intenter un procès contre le Pape, dans une affaire sexuelle. Même si elle est contre-nature. Ça sera un mauvais procès… et même perdu d’avance. Le Pape n’a qu’un seul rôle divin : élever la conscience des hommes pour dompter leurs pulsions mauvaises.

Pour vous, le Pape joue-t-il suffisamment son rôle ?
Oui. Le Pape édite les voies royales pour la quête du salut. C’est tout. Il ne faut pas accabler le Pape qui est aussi lui-même une personne. Mais si vous n’écoutez pas la voie enseignée par le Pape pour atteindre votre salut, le Pape ne peut rien pour vous.

Avez-vous eu le temps de suivre le scandale sexuel Dominique Strauss-Kahn-Nafissatou Diallo ?
Le sujet m’a intéressé pour son aspect dramatique. L’ancien directeur général n’a aucune excuse. Lui qui se proclamait un modèle aux yeux des autres. Dominique Strauss-Kahn ferme sa propre histoire politique par un viol sur les bras. Mais ils sont nombreux en Afrique, comme en Europe : l’Italien Silvio Berlusconi et le Sud-africain Jacob Zuma ont au moins chacun, un viol sur les bras.

Ben Ismaël

LIENS PROMOTIONNELS