Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Sport
Article


Comment

Dernières dépêches



Sport

Election à la FIBB /Touré Boubakari : “J’ai demandé à Mahama de faire une campagne civilisée”
Publié le jeudi 27 octobre 2011   |  Notre Voie




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Videos
Dossier

Basketball 2011
Humilité, engagement, expérience, voilà ce qui caractériseTouré Boubakari, candidat à la prochaine élection présidentielle de la Fédération ivoirienne de basketball, et son équipe de campagne. Hier au Cercle du rail, au Plateau, l’ex- président de l’Africa sports (1980-1988) et président de l’ABC depuis 1989 a donné, lors d’une conférence de presse, les raisons de sa candidature et dit comment il compte contribuer à la relance de la balle au panier en Côte d’Ivoire. Il a en outre insisté sur ce qu’il considère comme la priorité des priorités : l’organisation de l’Afro basket 2013 par la Côte d’Ivoire.
Touré Boubakari a affirmé faire acte de candidature en raison de l’état actuel dans lequel se trouve le basketball ivoirien et l’attitude de certains de ses serviteurs. « Je suis candidat parce qu’il y beaucoup d’imbroglio, de cacophonie. J’ai vainement essayé de colmater les brèches… Je serai le président de tous les acteurs. Il nous faut récréer la convivialité, l’entente pour redorer le blason du basketball ivoirien », a-t-il indiqué.
Relativement à l’Afro basket 2013 qui lui tient particulièrement à cœur ainsi qu’à bien d’illustres personnalités de la balle au panier, Touré Boubakari a émis le vœu que chacun comprenne la nécessité pour la Côte d’Ivoire d’organiser cette compétition phare. «Cela est très important pour nous. Mais pour y arriver, il faut que nous soyons unis. Il nous faut également avoir de bonnes relations avec le ministère de tutelle et FIBA- Afrique. Il est impératif de rassembler la famille du basketball ivoirien pour cela ».
Le soin est revenu à Emile N’goran, le directeur de campagne adjoint, de faire un brillant exposé sur le programme de Touré Boubakari. Celui- ci s’articule autour de cinq points : structure d’organisation administrative et financière, haut niveau, formation, marketing, communication et évènements et développement des centres et développement territorial.
Sur le terrain, cela se traduira par la mise en place d’un siège, doté de toutes les commodités pour répondre aux exigences de la gestion moderne, animé par des personnes aux compétence et expérience avérées. Un directeur exécutif « disponible, professionnel et expérimenté » aura pour tâche de déployer le projet de la fédération.
Un DTN chargé de définir la politique du basketball national travaillera à cet effet en collaboration avec les techniciens locaux et les cadres techniques. La valise médicale (médicaments et matériels adéquats), le plan médical et nutritionnel des athlètes avant, pendant et après les compétitions nationales et internationales, l’assurance collective, la réhabilitation des sites d’entraînement, de compétition et de proximité figurent au centre des préoccupations du candidat Touré Boubakari.
La mise en place de sélections nationales, toutes catégories confondues, pour répondre présent aux joutes continentales, mondiales et olympiques, la formation des entraîneurs, des arbitres, des journalistes, l’organisation des cours d’administration du sport pour les dirigeants, le renforcement des capacités de la commission médicale constituent d’autres axes importants de travail.
Touré Boubakari et son équipe se proposent de communiquer le plus largement et le plus efficacement possible. Un protocole d’accord à l’effet de retransmettre un match par semaine est en voie de finalisation entre la Fédération ivoirienne de basketball et la RTI. Sont également prévus la création d’un site web, FIBB-info qui sera un journal d’information hebdomadaire et un magazine.
Le volet marketing permettra en autre de rechercher des partenaires médicaux, pharmaceutiques, des partenariats avec des clubs africains, asiatiques, européens et américains, de promouvoir l’ensemble des acteurs de la discipline partout où besoin sera sur le territoire national.
Le candidat Touré Boubakari qui jouit d’une trentaine d’années d’expérience dans la gestion de club ne pouvait rester insensible aux difficultés des acteurs. Ainsi a-t-il promis de donner à chaque centre de formation une dizaine de ballons, un ou deux jeux de maillots, 500 ou 600.000 FCFA et de réhabiliter leurs aires de jeu. Les clubs bénéficieront de 5 ballons en cuir par section et d’une somme de 1.000.000FCFA pour préparer la saison. En outre, « les équipes qualifiées pour les play offs bénéficieront d’un autre traitement… Elles auront 1.000.000FCFA avant d’aborder cette autre phase du championnat national », a-t-il soutenu.
En raison du climat malsain qui prévaut avant l’élection du 5 novembre prochain, Touré Boubakari a demandé au candidat Coulibaly Mahama de « faire une campagne civilisée, apaisée, démocratique, sans considération politique ».
En réponse à l’accusation de plagiat dont se serait rendue coupable l’équipe de campagne, Emile N’goran a soutenu : « Je n’ai jamais été en contact avec Mahama. Nous avons choisi l’humilité, l’expérience, le concret et c’est ce qui fait mal ».

Roger Okou Vabé
rogerokou@yahoo.fr

LIENS PROMOTIONNELS