Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Législatives du 11 décembre : Le Cnrd demande le report du scrutin
Publié le jeudi 27 octobre 2011   |  Notre Voie




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Malgré le dialogue politique sollicité et obtenu par le Cnrd pour des conditions démocratiques et apaisées avant l’organisation des élections législatives, le régime Ouattara semble décidé à opérer un passage en force. Dans la déclaration qui suit, des partis membres du Cnrd interpellent le pouvoir et demandent le report du scrutin pour donner une chance à la démocratie, la paix et la réconciliation.
Les partis politiques membres du CNRD, signataires de la présente déclaration,
Se félicitent de l`ouverture du dialogue entre le Chef de l`Etat et le CNRD
amorcé le 29 septembre 2011 ;
Rappellent les préoccupations essentielles exprimées lors de ladite
rencontre, à savoir :
1) La prise, par les autorités dirigeantes du pays, de décisions courageuses pour le rétablissement de la sécurité à travers tout le pays ;
La libération de nos camarades détenus, le retour des exilés et des
déplacés ;
La révision de la composition de la CEI dont la structuration actuelle n`en
garantit pas l`impartialité ;
Le dégel des avoirs des cadres de l`opposition.
Alors que les discussions se poursuivent avec le Gouvernement, notamment avec le ministre d`Etat, ministre de l`intérieur, la Commission électorale indépendante, de son côté, a arrêté le chronogramme des différentes opérations conduisant aux élections législatives. Les partis politiques membres du CNRD, signataires de la présente déclaration, notent que les élections peuvent constituer un élément important du processus de réconciliation nationale, si elles se déroulent dans un climat de confiance et de sérénité. C`est pourquoi aller aux élections dans la précipitation, en éludant les problèmes en amont, ne fera qu`amplifier, en aval, la situation actuelle avec son cortège de drames et de souffrances indicibles. Nous en avons eu la malheureuse expérience avec les élections présidentielles de 2000, puis de 2010 dont les conséquences sont encore très visibles. Continuer de faire ce que nous avons toujours fait ne nous donnera que ce que nous avons déjà, c`est-à-dire cette descente aux enfers où chaque jour nous allons de mal en pis.
De ce qui précède, les partis politiques membres du CNRD, signataires de la présente déclaration, demandent instamment aux Autorités compétentes, le report des élections législatives prévues pour le 11 décembre 2011. Conscients qu`en tant qu`institutions voulues par le législateur, ils concourent à l`expression du suffrage universel et donc au jeu démocratique, les partis politiques membres du CNRD, signataires de la présente déclaration, sont disposés à jouer pleinement leur rôle dans un processus électoral équitable.
Ils demandent à leurs militants de demeurer sereins et mobilisés autour des idéaux communs de démocratie et de liberté, en attendant les mots d`ordre qui leur seront donnés incessamment à l`issue des pourparlers en cours.

Fait à Abidjan, le 25 octobre 2011
Les signataires :
AIRD
CAP UDD
MNC Alternative
RPP
UDCY
UDP
UNO
URD

LIENS PROMOTIONNELS