Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Économie
Article


Comment

Dernières dépêches



Économie

Travail des enfants, prix indicatif bord champ : Les producteurs crient leur colère
Publié le vendredi 28 octobre 2011   |  Notre Voie


Économie
© Getty Images
Économie : paysan dans une plantation de cacao
Photo: récolte de cabosses de cacao mûres dans une plantation


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

« Ce prix de 1000 FCFA est indiqué à qui ? Le comité de gestion dont les salaires faramineux sont payés sur les prélèvements du cacao et du café des producteurs travaille pour qui ? Le Comité de gestion est sensé défendre les intérêts de qui ? Ce prix pour plaire à qui ? ». Ce sont les interrogations de l’Association ivoirienne pour la défense ders droits des producteurs de café-cacao (Aidpcc) relativement à la campagne de commercialisation café-cacao qui s’est ouverte le 1er octobre dernier. Selon son président Mané Stéphane, il y a trop d’amateurisme dans la gestion actuelle de la filière café-cacao qui profite aux multinationales du cacao qui continuent d’accuser la Côte d’Ivoire d’utiliser des enfants dans les plantations.

«Il y a eu une forte pression du public au cours de la dernière décennie pour améliorer la vie des personnes qui travaillent dans le secteur du cacao, mais la situation a très peu évolué », ont-ils fait remarquer. Le président de l’Adpcc refuse cette remarque et tente d’expliquer les raisons de la présence des enfants dans les plantations. « Les enfants des paysans n’ont pas respecté la date annoncée pour la rentrée des classes tout simplement parce que les paysans ne voulant pas se faire gruger refusent de vendre leurs productions. Sans vendre, ils ne peuvent subvenir aux charges d’inscription et de fournitures scolaires », a-t-il expliqué. Pour lui, cette dénonciation est « une cabale planifiée au sein de certaines organisations internationales à des buts obscures ».

Quand le régime de Laurent Gbagbo était accusé pour les mêmes causes, il y a des gens qui s‘en réjouissaient. Les mêmes qui aujourd’hui crient au complot.

J-S L.

LIENS PROMOTIONNELS