Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Décès de Kadhafi (Libye) : Abidjan "attend d’avoir tous les éléments" avant de se prononcer
Publié le samedi 29 octobre 2011   |  AFP


Activités
© Getty Images
Activités gouvernement : Lecture du communique du gouvernement par le ministre de affaires Daniel Kablan Duncan
Ivory Coast Minister of Foreign Affairs Daniel Kablan Duncan reads a government communique declaring the recognition of the Libyan National Transitional Council (NTC) as the legitimate political leadership of Libya in Abidjan, on August 25, 2011. Meanwhile, embattled Libyan strongman Moamer Kadhafi called in an audio message for an armed struggle to defeat the `enemies` and to `liberate Tripoli`.


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Abidjan - Le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères ivoirien, Daniel Kablan Duncan, a indiqué, vendredi, qu’Abidjan "attend d’avoir tous les éléments" sur la mort de l’ex-guide libyen, Mouammar Kadhafi, survenue le 20 octobre à Syrte, après sa capture par des soldats du Comité national de transition (CNT), avant de se prononcer sur ce sujet.

"La Côte d’Ivoire, comme nous l’avions déjà déclaré, est pour le dialogue et la paix en Libye. Mais pour ce qui concerne la mort du Colonel Kadhafi, il faut attendre d’avoir tous les éléments avant de se prononcer", a affirmé M. Duncan, lors d’une conférence de presse en réponse à un journaliste sur la position de la Côte d’Ivoire à propos de cette actualité brûlante.

La Côte d’Ivoire a été l’un des premiers pays africains à reconnaître le CNT, après la prise de la capitale Tripoli par des ex-rebelles au régime Kadhafi, rappelle-t-on.

Pour le chef de la diplomatie ivoirienne, la Côte d’Ivoire reste constante dans cette position et reste attachée à sa volonté de voir la transition libyenne aboutir à des élections démocratiques.

LIENS PROMOTIONNELS