Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Sport
Article


Comment

Dernières dépêches



Sport

Football / CAN 2012 : Pourquoi la Côte d’Ivoire doit se méfier du Soudan et de l’Angola
Publié le mercredi 2 novembre 2011   |  L'expression


Mondial
© Autre presse
Mondial 2010 : Stage de préparations de Elephants en Suisse
Entamé depuis le 17 mai 2010 en Suisse, le stage de préparation des Eléphants de Côte d’Ivoire pour la Coupe du Monde suit son cours normal.


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


La Côte d’Ivoire a hérité, dans sa poule (B), du Burkina, du Soudan et de l’Angola pour la phase finale de la Can 2012. Si les Ivoiriens retrouvent avec joie le voisin burkinabé, le Soudan et l’Angola sont deux pays dont il faut se méfier.

Une éternité ! Depuis 1970, le Soudan n’a plus brandi l’objet d’art continental. Et pourtant il peut s’enorgueillir d’avoir abrité la première phase finale de la Can en 1957. 32 ans après, les Soudanais espèrent renouer avec le passé glorieux. Après deux éliminations au premier tour en 1972 et 1976, les faucons du Nil ont connu un long passage à vide avant de retrouver l’Afrique en 2008 au Ghana. Là encore l’équipe a été éjectée au premier tour. Mais l’année 2012 sonne comme le véritable retour sur la scène continentale.

En témoigne son statut de meilleur deuxième dans le groupe I avec le Ghana lors des éliminatoires. Dans la poule B où elle est logée, l’équipe soudanaise voudra imprimer sa marque. Elle éprouvera une folle envie de manger de l’Eléphant. Descendre des stars ivoiriennes sera l’objectif premier de cette formation. En tout cas, pour une équipe composée essentiellement de locaux, ça sera un grand bonheur. En effet, la sélection est composée de joueurs issus des deux meilleurs clubs du pays. Notamment El Merreick et Al Hilal. C’est dire qu’il existe un collectif bien en place, capable de bousculer dans le groupe B.

Les Ivoiriens sont avertis. Classé 102è au tableau mondial, le Soudan compte 7 participations à la Can. Comme le Soudan, la sélection angolaise n’est pas à négliger. Bien que connu pour son règne continental sur les sports de main, l’Angola fait quand même son petit bonhomme de chemin dans le football. Eliminés en phase de poule en 1996, les Angolais ont été à nouveau stoppés au premier tour de la Can en 1998. Mais cela n’a pas empêché les Panthères noires de resurgir à la Can 2006.

Cette même année, l’Angola participe pour la première fois à la Coupe du monde en Allemagne. Après avoir terminé la Can 2010 en quart de finale, à domicile, l’Angola voudra absolument se racheter à Malabo. Et la Côte d’Ivoire peut faire les frais de la détermination angolaise. On se souvient que l’Angola avait dominé le groupe J où étaient logés l’Ouganda, le Kenya et la Guinée Bissau lors des éliminatoires. Comme on le voit, les Eléphants doivent se méfier de ces deux formations qui évolueront sans complexe pour se faire un nom. Car battre Didier Drogba et ses coéquipiers, ça donne toujours la cote.

Moïse N’Guessan

Lég : La Côte d’Ivoire ne doit pas sous-estimer ses adversaires.

LIENS PROMOTIONNELS