Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article


Comment

Dernières dépêches



Société

HADJ 2011 : Comment les pèlerins vivront à Arafat
Publié le mercredi 2 novembre 2011   |  L'expression


Hadj
© Ivoire-Presse par FN
Hadj 2011: les pèlerins ivoiriens à la Mecque (Arabie saoudite)
Mardi 25 octobre 2011. Arrivée du deuxième vol charter affrété par la compagnie Ethiopian Airlines avec 518 pèlerins ivoiriens


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Pour le Hadj 2011, les Saoudiens ont entrepris des innovations qui permettront aux pèlerins de faire un excellent pèlerinage.

Pour une rencontre d’envergure, ce sont des préparatifs gigantesques qui sont en cours. Les 2,5 millions ou plus selon certaines sources, seront tous rassemblés dans la plaine de Arafat au pied du mont qui donne son nom, Arafat. C’est sur cette montagne que le prophète Mohamed a tenu son dernier sermon, au cours duquel il a édicté les grands principes éthiques de l’Islam.

Depuis plusieurs années, ce rassemblement provoque des bousculades parfois dramatiques. Tirant les leçons des précédentes éditions, les autorités saoudiennes ont entrepris de grands travaux sur le site. Cela en vue d’améliorer le séjour des pèlerins. Dimanche, la presse a été conviée à une visite des lieux. Cette année, le site a été divisé en 9 zones géographiques selon les pays ou continents de provenance. Les pèlerins du contient africain ont la zone 6 pour leur regroupement.

Dans chaque zone est installée une clinique médicale moderne pour des consultations et soins médicaux gratuits. Plusieurs latrines sont installées tout comme des centaines de tentes et de milliers de tapis. Un point d’honneur est accordé à la prise en charge des pèlerins en Arabie Saoudite au niveau de toutes les villes concernées par le hadj. A Médine par exemple, ville natale du Prophète, nous avons visité un centre de santé avec un plateau technique de grande clinique. Un journaliste du Niger, souffrant d’asthme, a été placé sous oxygène et totalement pris en charge au niveau des médicaments.

Plusieurs pèlerins défilaient en notre présence. Détail important, les femmes sont prises en charge par des infirmières et médecins de même sexe. Pour revenir à Arafat, plusieurs ambulances sont déjà sur place ainsi que des véhicules de pompier. Ils font des essais pour détecter les défaillances techniques. A en croire les organisateurs, ce dispositif sera renforcé avant vendredi. Des tests techniques sont effectués sur les installations de sécurité électrique, électronique et fonctionnant au gaz.
Coté transport, c’est la grosse artillerie qui est sortie.

En attendant le métro, c’est le terminal de train électrique déjà opérationnel que les pèlerins vont découvrir. Ce sont au total 9 stations qui sont en fonction soit 3 à Arafat, 3 à Mina et 3 à Muzdalifah. Pour comprendre ce choix, il faut savoir que les pèlerins vont séjourner à Arafat, iront chercher des pierres à Muzdalifah pour ensuite procéder à la lapidation à Mina avant de se rendre à la Kaaba. A Muzdalifah, le site de ramassage est en voie d’agrandissement. Ce sont 3 niveaux de ramassage au lieu d’un comme par le passé.

Pour l’occasion, ce sont 20 trains modernes de technologie française qui sont déjà en fonction. Chacun est long de 300 m, et peut transporter 3.500 passagers. Les 20 trains ont une capacité de ramassage de 72 000 passagers par heure, un record mondial. Ainsi en 5 h, ce sont 500 000 pèlerins qui seront transportés et 1 million en 10h. Au plan de la sécurité, des mesures sont prises afin qu’aucun passager ne glisse pour se retrouver sur les rails. La vitesse autorisée pour les trains est de 80 km/h.

Tous les trains sont climatisés et équipés de camera de surveillance. Mieux, chaque passager sera muni d’un bracelet électronique qui permet de le localiser et de savoir son temps de séjour sur le site. Car cette année, il sera imparti un temps de séjour sur les trois sites pour éviter que certains ne viennent s’éterniser et empêcher les autres de faire leurs rituels convenablement. Toujours au niveau du transport, les personnes handicapées auront à leur disposition 60 véhicules électriques.

En dehors des trains, ce sont plusieurs centaines de bus climatisés disposant de toilettes à bord et des milliers de voitures qui sont déjà disposés sur place. Ceci, pour anticiper sur toutes les difficultés au niveau du transport. Les passagers d’un véhicule tombé en panne prendront place aussitôt dans un autre véhicule du même gabarit sans perdre de temps.
La communication n’est pas pour autant oubliée.

Toutes les sociétés de téléphonie mobile sont à pied d’œuvre pour éviter d’éventuels désagréments de communication. Elles ont, à la demande du gouvernement, baissé les coûts relativement élevés. Tout est donc mis en œuvre depuis deux mois pour faciliter le séjour des pèlerins à Arafat ou le statut de hadj est acquis, à Mina et à Muzdalifah.

Mamadou Doumbes,
Envoyé spécial à la Mecque

LIENS PROMOTIONNELS