Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Assassinat du directeur du Novotel d’Abidjan: Le gendarme-tueur identifié
Publié le vendredi 4 novembre 2011   |  Nord-Sud


Abidjan:
© Getty Images
Abidjan: hommage au Français Yves Lambelin, tué après son rapt au Novotel


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Dans un communiqué rendu public, la semaine dernière, le parquet d’Abidjan informait simplement qu’"un gendarme a été inculpé et placé sous mandat de dépôt, cette semaine", dans l’affaire de l’enlèvement, de la séquestration et de l’assassinat d’Yves Lambelin et de ses compagnons. Selon une source judiciaire bien informée, il s’agit du mdl Blédou Sahiri Charles Didier. Il a été inculpé et arrêté le 24 octobre dernier par le juge d’instruction du 6ème cabinet. Le soldat est accusé par le tribunal d’enlèvement et de l'assassinat de quatre étrangers, dont deux Français, à l'hôtel Novotel d'Abidjan, début avril, portant à 20, le nombre de personnes détenues dans cette affaire. Le maréchal des logis Blédou, 27 ans, est de la promotion 2005-2007 de l’Ecole de gendarmerie d’Abidjan. Après 2 ans passés à l’école des sous-officiers, l’enfant de Saïoua est immédiatement détaché à la présidence de la République. Selon notre source, il est le chef du commando qui a opéré à l’hôtel Novotel. Il est désormais à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan au bâtiment C. L'avocat de la famille du directeur du Novotel d'Abidjan, Stéphane Frantz di Rippel, a précisé les circonstances de la mort de l'otage. Stéphane Frantz a été conduit au palais présidentiel occupé par Laurent Gbagbo où il a été torturé et exécuté, a-t-il affirmé à la presse. «Au moment où le commando arrive dans l'hôtel, Stéphane Frantz di Rippel affronte la situation en tant que directeur du Novotel. On lui demande où sont les journalistes, il dit qu'il n'y a pas de journalistes, en les protégeant en quelque sorte, tandis qu'il fait passer à toute vitesse l'information selon laquelle il faut que chacun se planque dans les chambres», poursuite l'avocat. «Il est conduit avec M. Lambelin et les autres au palais présidentiel occupé par Laurent Gbagbo, et c'est- là qu'il sera interrogé, torturé et exécuté. Tout cela s'est passé d'une façon particulièrement horrible et barbare », ajoute  Me Pierre-Olivier. L'ex-chef de la Garde républicaine (GR), le général Bruno Dogbo Blé, qui fut un pilier du régime du président déchu Laurent Gbagbo, plusieurs officiers et soldats de la GR, un commissaire de police et des miliciens pro-Gbagbo ont notamment été inculpés dans cette affaire. Il faut rappeler que le directeur du Novotel, Stéphane Frantz di Rippel, Yves Lambelin, patron de Sifca, le plus grand groupe agro-industriel du pays, son assistant béninois Raoul Adéossi et le Malaisien Chelliah Pandian, directeur général de Sania, filiale de Sifca, avaient été kidnappés le 4 avril à Abidjan, livrée aux combats. Le corps d'Yves Lambelin est le seul à avoir été formellement identifié. La mort des trois autres victimes ayant été établie sur la base de témoignages et d'indices.
Bahi K.

LIENS PROMOTIONNELS