Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Région
Article


Comment

Dernières dépêches



Région

Tabaski 2011 - Il n’y aura pas de pénurie de mouton
Publié le samedi 5 novembre 2011   |  Le Democrate


Tabaski
© Abidjan.net par Emma
Tabaski : Les musulmans de Côte d`Ivoire fêtent l`Aïd-el-Kebir
Mardi 16 novembre 2010. Abidjan. Grande mosquée de la Riviera Golf. L`imam Traoré dirige la prière de l`Aïd-el-Kebir


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


La population et les autorités ivoiriennes peuvent être rassurées : Il n’y aura pas de pénurie en bétail en cette occasion de la célébration de la fête de la Tabaski. Le constat a été fait le jeudi 03 novembre par le ministre des Ressources animales et Halieutiques, Kobenan Kouassi Adjoumani, lors du lancement de la 5e édition de la Foire du mouton, à l’abattoir de Port-bouët. Au cours de cette cérémonie qui a réunie de nombreuses autorités administratives de la région des Lagunes, les différents responsables des groupements et associations de la filière bétail, n’ont pas caché leur joie de voir les efforts du gouvernement visant à mettre fin aux tracasseries routières et le racket, porter leurs fruits. Selon la directrice de l’abattoir de Port-Bouët, Danielle Yangui, les frais de route de la frontière Nord du pays à Abidjan qui étaient fixés par les transporteurs à 444 500 Fcfa par camion de bétail, sont aujourd’hui de 100 000 Fcfa et cela, grâce à l’action du gouvernement. C’est pourquoi, Beugré Richard, représentant le gouverneur du District d’Abidjan, a exhorté les commerçants à répercuter cette baisse sur les prix à la consommation. Quant au ministre du Commerce, Dagobert Banzio, il a demandé aux commerçants de faire en sorte que les informations concernant les prix, soient symétriques. Pour lui, la quantité et la qualité du bétail sont perceptibles, reste l’accès des prix à tous. Le ministre Adjoumani a quant à lui, félicité les acteurs de la filière bétail-viande pour avoir ravitaillé le marché en viande durant la crise post électorale. Il s’est réjouit de l’augmentation du niveau d’approvisionnement en Côte d’Ivoire et particulièrement à Abidjan. Selon le premier responsable des ressources animales, la Côte d’Ivoire dispose à ce jour de 83 000 têtes de bovins, contrairement à l’année passée où ce nombre était nettement inférieur. A en croire le ministre, son département est chargé de l’approvisionnement du marché en bétail, mais pour ce qui est des prix, cela relève de la compétence du ministre du Commerce. Il a poursuivit pour expliquer que le taux de prélèvement compensatoire est aujourd’hui fixé à 400 Fcfa au lieu de 1000 Fcfa et ce, par la volonté du président de la République. Après cette cérémonie, une visite sur le terrain a conduit le ministre Adjoumani à Williamsville, Abobo et Attécoubé, où il a enregistré les doléances des commerçants de bétail.

Lazare Kouadio

LIENS PROMOTIONNELS