Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article


Comment

Dernières dépêches



Société

Décédé le samedi 15 octobre 2011 / Le député-maire Moulod inhumé à Moossou, samedi dernier : Bassam pleure un monument
Publié le mardi 8 novembre 2011   |  Le Nouveau Réveil


Obsèques
© Présidence par Aristide
Obsèques du député-maire de Grand-Bassam: le couple présidentiel assiste à la levée de corps de Jean-Michel Moulod
Samedi 5 novembre 2011. Abidjan. Cathédrale St-Paul du Plateau. Le chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara assiste, en compagnie de son épouse, Dominique, du Président Henri Konan Bédié et de plusieurs membres du gouvernement à la levée de corps du député-maire de Bassam, Jean-Michel Moulod


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Cimetière de Moossou. Il est 18h26 mn, samedi dernier, quand des notes de la fanfare sifflent ce morceau funèbre qui annonce l’ultime moment de la séparation. Le cercueil du député-maire Jean Michel Moulod va être glissé dans la tombe. Des cris de peine et des pleurs fusent ça et là. Comme c’était le cas quelques instants seulement avec Mme Adoubi née Moulod, l’aînée des enfants de l’illustre défunt qui a adressé un dernier hommage d’adieu, plein de tendresse à feu son papa. Dans la pénombre, une voix annonça : « un monument s’en va ». Oui, un monument est parti à jamais. Le cadre, levier du port de San-pedro et celui qui a insufflé le modernisme au port d’Abidjan, soit une présence de plus de 17 années dans le domaine portuaire, est parti avec tous les honneurs. La messe qui a été dite à l’Eglise Saint Antoine de Padoue de Moossou a enregistré la présence de Mme Henriette Bédié, ainsi que celle de nombreuses personnalités dont le Premier ministre Charles Konan Banny, Pr Alphonse Djédjé Mady, secrétaire général du Pdci, Gaston Ouassenan Koné, président du conseil des élus du Pdci, Ehui Bernard, Ambassadeur de Côte d’Ivoire au Ghana. Cette messe dite par Monseigneur Raymond Ahoua, évêque de Grand Bassam, Paul Dakoury Tabley, évêque émérite de Grand Bassam et Marie Daniel Dadié, évêque de Korhogo, a mobilisé une foule immense. Tout comme c’était le cas au cimetière ou l’intimité familiale annoncée n’a pu être respectée. Tout comme également à la mairie ou un grand hommage des conseillers municipaux et des employés a été rendu à l’illustre défunt. Ezaley Georges, mobilisé depuis la disparition du maire le samedi 15 octobre, présent au domicile de celui-ci depuis l’annonce de la mauvaise nouvelle et présent aux différentes étapes des obsèques dont l’hommage à la maison du Pdci, la levée du corps sur le parvis de la cathédrale, a observé le piquet d’honneur tout comme bien d’autres conseillers. Mme Dago Laurentine, Elloh Anicet, Coulibaly Adama et Acka Martin, respectivement présidente de la Fédération des associations féminines, représentant des mouvements et associations des jeunes, porte-parole des comités de gestion des quartiers et villages et maire intérimaire ont relevé les qualités humaines et professionnelles du maire. Les populations endeuillées ont accompagné à pied, à moto, à vélo le corbillard dans sa traversée de la ville jusqu’ à la mairie. D’autres se sont amassées sur les trottoirs pour un dernier adieu à leur maire. D’autres encore se sont rendus à Moossou pour accompagner leur maire jusqu’à sa dernière demeure. La nuit tombée sur le cimetière n’a altéré en rien leur détermination à soutenir la famille Moulod et à montrer à Jean Michel Moulod qu’ils le porteront dans leur cœur à jamais.
Diarrassouba Sory

LIENS PROMOTIONNELS