Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article


Comment

Dernières dépêches



Société

Moyen-Cavally / Réhabilitation du système sanitaire : Mme Dominique Ouattara fait don de 500 millions
Publié le mercredi 9 novembre 2011   |  Le Nouveau Réveil




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Le ministre Mabri : «Nous allons présenter au Président un plan Marshall pour l’Ouest»


Le Moyen-Cavally s’en souviendra longtemps de la Première dame de Côte d’Ivoire, Mme Dominique Ouattara. Parce qu’elle a offert, à cette région sinistrée par la guerre, des ambulances, du matériel biomédical et plusieurs autres dons le tout d’une valeur de cinq cent (500) millions de francs Cfa. En attendant de convoyer tout ce matériel dans lequel se trouvent des kits scolaires, hier, une partie des équipements (200 millions) a été réceptionnée par les populations concernées. C’était à la Direction des infrastructures d’équipements et de la maintenance du Plateau (Diem). Cette cérémonie de remise de dons, il fallait s’y attendre, s’est transformée en un moment de grande réjouissance, de partage, de solidarité, de retrouvailles, et surtout de réconciliation. Les populations, en effet, dans leurs plus grandes diversités religieuse, politique, ethnique et culturelle, ont massivement fait le déplacement pour traduire leur reconnaissance à la Première dame de Côte d’Ivoire. A travers des danses dont le Tématé, la danse des échassiers, les Wê, les Dan, les Mahou, les Malinké, les Toura, qui avaient à leurs côtés les ministres du Moyen-Cavally et leurs cadres, et surtout les chefs coutumiers, ont dit "Assè ou nitché" à Mme Dominique Ouattara. Avant cette marque de reconnaissance et de gratitude, c’est le maire du Plateau qui a souhaité le traditionnel "akwaba" à l’illustre épouse du président Alassane Ouattara. Akossi Bendjo, dans son intervention, a salué les actions que la présidente de "Children of Africa " mène en faveur des populations défavorisées, en général, et, en particulier, en direction des hommes et des femmes de l’Ouest qui ont souffert de cette crise. «La commune du Plateau adhère à cette initiative de partage et de réconciliation», s’est-il réjoui. A sa suite, le professeur Amonkou Antoine, directeur de cabinet du ministre de la Santé et de la lutte contre le sida, représentant le ministre N’dri-Yoman, empêchée, a expliqué que ces dons constituent une bouffée d’oxygène pour le système sanitaire dans son ensemble, mais aussi pour celui du Moyen-Cavally. Tout en saluant le geste de Mme Dominique Ouattara, il a instruit les utilisateurs à faire bon usage de tous les dons. Toujours au titre des interventions, c’est le ministre d’Etat, ministre du Plan, par ailleurs vice-président du comité d’organisation de la visite du président à l’Ouest qui a traduit la gratitude de ses parents à Mme Dominique Ouattara. Avant de revenir sur les raisons du report du voyage du chef de l’Etat dans cette région. «Je voudrais saluer la grandeur de votre action. Nous en sommes sensibles. Merci de nous donner le sourire. Or donc, l’Ouest peut retrouver le sourire ? Or donc, rien n’est perdu ?», s’est-il interrogé. Le ministre Mabri Toikeusse, à propos du programme de voyage du président de la République, a encore rappelé en ces termes. «Il a dit qu’un certain nombre de questions soient réglées avant son arrivée. Il s’agit de la réhabilitation des établissements sanitaires, de la réhabilitation des établissements scolaires, des équipements, des bureaux et des résidences des préfets …de l’électrification urbaine et du raccordement d’un certain nombre de villages au réseau électrique, de la réparation de toutes les pompes villageoises. Il s’agit de gérer les questions de salubrité, faciliter le retour des populations au village, des réfugiés dans leurs pays (...) Ces dons vont donner le sourir et l’espoir (...) Il s’agit pour la réconciliation (...) Nous sommes en train de mettre à la disposition du président un plan Marshall pour la région de l’Ouest». Répondant à son tour à toutes ces préoccupations, la donatrice a fait savoir que la santé des populations du Moyen-Cavally la préoccupe beaucoup. C’est pour cela qu’en dehors de ces dons, elle a promis d’organiser du 14 au 19 novembre prochain une campagne de vaccination contre la fièvre typhoïde et le déparasitage des populations dans les villes de Duékoué, de Guiglo, de Toulépleu et de Bloléquin. Pour terminer, Mme Dominique Ouattara a demandé de prendre soin du matériel. «Je voudrais vous demander de bien vouloir acheminer ces dons à vos frères et sœurs du Moyen-Cavally…
Aujourd’hui, il faut penser à la paix et à la réconciliation, il faut accepter de se parler, de se pardonner, et de vivre ensemble», a-t-elle conseillé.
Dje km

LIENS PROMOTIONNELS