Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Législatives 2011 / Phillip Carter III, ambassadeur des Etats-Unis, hier : « Je suis déçu par l’absence du Fpi »
Publié le jeudi 10 novembre 2011   |  Le Nouveau Réveil


Activités
© Abidjan.net par Prisca
Activités du premier ministre: Gillaume Soro a reçu l`ambassadeur des USA, SEM Phillip Carter III
Mardi 19 avril 2011. Abidjan, Primature. Photo: le premier ministre Guillaume Kigbafory Soro accorde une audience à l`ambassadeur des Etats-unis d`Amérique en Côte d`Ivoire, SEM Phillip Carter III


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Le gouvernement américain, par la voix de Phillip Carter III, Ambassadeur des Etats-Unis en Côte d’Ivoire, a traduit sa volonté de soutenir les Ivoiriens dans le cadre des élections législatives à venir. « La participation aux élections est une part fondamentale de la démocratie et nous encourageons les Ivoiriens à exprimer leur choix politique en prenant part au scrutin du 11 décembre. », a exhorté le diplomate américain. Cependant, il n’a pas manqué d’exprimer, hier, sa double déception quant à ce scrutin. La première déception se situe au niveau des femmes candidates aux législatives dont il a été enregistré pour le moment, un taux d’effectif de 9,96%. Ensuite, Son Excellence Phillip Carter III, qui espérait voir participer tous les partis politiques à ces élections législatives, s’est dit là encore déçu par l’absence du parti de Laurent Gbagbo. « Je suis très déçu que le Fpi ne participe pas à ces élections en tant que parti politique. Mais, c’est une bonne chose de souligner le fait que des membres du Fpi seront dans la course mais en tant que candidats indépendants. », a-t-il affirmé. « La politique de la chaise vide ne paie pas. Car cela retourne toujours contre soi » a renchéri le directeur résident du NDI, Charles Yaovi Djékpo. Cependant, pour l’Ambassadeur des Etats-Unis, cela n’enlève en rien la volonté du gouvernement américain d’accompagner la Côte d’Ivoire dans ce processus électoral. D’où la table ronde qui a eu lieu hier à l’Ambassade des Etats-Unis portant sur le thème : « Contribution du gouvernement des Etats-Unis à l’organisation des prochaines élections législatives en Côte d’Ivoire ». « Notre soutien se fait essentiellement à travers trois partenaires d’exécution qui ont l’expertise spécifique en matière des élections », a-t-il indiqué. Il s’agit de l’International Foundation for Systems (IFES) qui apportera une assistance technique et du matériel à la Cei, le National Democratic Institue (NDI) se chargera, pour sa part, de l’organisation de la société civile et des campagnes pour une élection sans violence et le Centre Carter qui conduira une mission d’observation des élections. Tout cela dans le but de contribuer à un processus électoral pacifique, transparent et libre. La contribution du gouvernement américain est, selon l’Ambassadeur des Etats-Unis, chiffrée à environ 3,6 millions de dollars. Il a, par ailleurs, souhaité un engouement des Ivoiriens à ce scrutin comme ce fut le cas pour les élections présidentielles.
Lance Touré

LIENS PROMOTIONNELS