Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Amadou Soumahoro (secrétaire général par intérim du Rdr) menace : « Nous allons écraser les indépendants issus de nos rangs… »
Publié le samedi 12 novembre 2011   |  Le Nouveau Réveil




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Le Secrétaire général par intérim du Rassemblement des républicains (Rdr), Amadou Soumahoro, était hier devant la presse au siège de son parti à Cocody rue Lepic pour se prononcer sur les élections législatives du 11 décembre prochain. Se prononçant sur les candidatures indépendantes au sein de son parti, il s’est voulu catégorique. « Si les candidats indépendants ont pris leur responsabilité, la direction du parti prendra également les siennes. Nous combattrons avec détermination et sans faiblesse les candidats indépendants issus de nos rangs. Et nous nous donnerons les moyens pour leur mener la vie dure partout où ils seront. Dans certaines localités, des gens ont signé un protocole pour s’en tenir à la décision de la direction et si après cela, ils se présentent en indépendant, c’est une déclaration de guerre à la direction et nous n’aurons pas le choix que de les combattre (…) Si les candidats indépendants issus de nos rangs ne gagnent pas, on les écrasera. C’est l’exemple de l’indiscipline dans un parti et nous ne pouvons l’accepter. Avec nous, l’indiscipline et l’impunité, c’est terminé », a martelé le Secrétaire général par intérim après avoir fait le bilan des candidatures au Rdr et situé leur objectif poursuivi en participant à ces élections. « Au total, le Rdr a enregistré 233 candidats dans 187 circonscriptions soit un taux de couverture nationale de 91,37 %. Le Rdr couvre pratiquement 100% du territoire national. Nous avons 24 femmes candidates et 13 femmes candidates suppléantes sur les 233 ». Et d’ajouter. «Il s’agit de tout mettre en œuvre et nous le ferons avec détermination pour dégager une majorité politique parlementaire sur laquelle le président de la République devra s’adosser pour conduire les grandes réformes devant amener à la modernisation de notre pays ». « Sur la voie de la recherche de cette majorité confortante pour le chef de l’Etat, nous le ferons avec nos alliés du Rhdp (…) Je voudrais vous rassurer que le Rdr et ses alliés du Pdci, de l’Udpci et du Mfa iront à ces élections la main dans la main dans la diversité qui est une richesse et non dans l’affrontement ni dans l’adversité », a-t-il poursuivi. Concernant la non participation de l’opposition politique, le ministre Amadou a lancé cette invitation. «Nous souhaitons vivement que nos frères du Fpi participent aux élections. Ce souhait est sincère parce que le Rdr a l’expérience du boycott des élections et ce n’est pas évident (…) Les élections se tiendront le 11 décembre prochain et ce n’est pas parce que le Fpi ne viendra pas qu’il n’y aura pas d’élections (…) Ce n’est pas parce qu’il ne participera pas qu’il n’y aura pas de légitimité ». Quant au sujet de la présentation de certains cadres Fn sous la bannière Rdr, le conférencier a dit que c’est suite à la décision des responsables des Fn qui les invitait à s’appuyer sur les différents partis du Rhdp qu’ils ont reçu et positionné avec joie ceux qui les ont sollicités.
François Bécanthy

LIENS PROMOTIONNELS