Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Burkina - Côte d’Ivoire : Justin Koutaba présente ses lettres de créance au président Alassane Ouattara
Publié le dimanche 13 novembre 2011   |  le Faso.net


Diplomatie
© Présidence par Aristide
Diplomatie : le nouvel ambassadeur du Burkina Faso a présenté sa lettres de créances au Président Alassane Ouattara
Mercredi 9 novembre 2011. Abidjan. Palais présidentiel du Plateau. Le nouvel ambassadeur du Burkina Faso a présente sa lettre de créances au chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Nommé lors du conseil des ministres du 03 août 2011 aux fonctions d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina Faso auprès de la République de Côte d’Ivoire, monsieur Justin Koutaba, arrivé à Abidjan le jeudi 27 octobre 2011, a présenté le mardi 09 novembre dernier, ses lettres de créance au président de la République, monsieur Alassane Ouattara.

Après la remise solennelle des documents, le nouvel ambassadeur a remercié les autorités ivoiriennes pour l’accueil chaleureux et fraternel dont il a été l’objet à son arrivée en terre ivoirienne. Il leur a par ailleurs exprimé toute sa reconnaissance pour l’agrément qui lui a été accordé et sa disponibilité à travailler au renforcement des liens de coopération, d’amitié et de fraternité entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.

A sa sortie d’audience, l’ambassadeur du Burkina Faso a confié à la presse que son entretien avec le président Alassane Ouattara a porté sur les relations séculaires, historiques et profondes qui existent entre son pays et la Côte d’Ivoire. Il a relevé l’excellence de ces relations qui constituent un socle pour l’intégration ouest africaine, avant d’évoquer la nécessité de la mise en œuvre rapide du traité d’amitié et de coopération entre le Burkina la Côte d’Ivoire.

Le deuxième conseil des ministres conjoint se tiendra très bientôt à Ouagadougou. Pour le diplomate burkinabè, son pays sera toujours aux côtes de la Côte d’Ivoire et sa mission consistera à « cimenter et resserrer les liens privilégiés de fraternité qui existent entre les deux pays ». SEM. Justin Koutaba n’a pas manqué de rappeler l’implication du président Blaise Compaoré dans la résolution de la crise ivoirienne grâce à l’Accord politique de Ouagadougou qui a permis d’aboutir à l’élection présidentielle.

Par ailleurs et comme le veut la tradition, le nouvel ambassadeur, quelques jours après son arrivée, a eu une série de rencontres de prise de contact avec ses administrés, notamment avec les personnels de l’ambassade et du consulat général d’Abidjan.

Au consulat général, SEM. Koutaba, qui a eu droit à un accueil chaleureux et fraternel, a été reçu par le consul général Patrice Kafando, lequel s’est réjoui de l’arrivée du nouvel ambassadeur à la tête de la représentation permanente du Burkina en Côte d’Ivoire. Après lui avoir souhaité la bienvenue en Côte d’Ivoire, monsieur Kafando lui a fait une brève présentation de son consulat et du personnel composé d’une trentaine de personnes. Un personnel insuffisant selon lui, mais qui, grâce à son dynamisme et son dévouement a permis, avec le soutien des délégués consulaires, d’atteindre 80% des objectifs en 2010. Avec l’arrivée annoncée de nouveaux conseillers, le consul général compte pouvoir atteindre 90% de ses objectifs cette année.

Le nouvel ambassadeur a en retour, transmis les salutations et les encouragements des plus hautes autorités du pays. Il a souhaité que ces salutations et encouragements des frères restés au pays soient transmis à l’ensemble de la communauté burkinabè vivant en terre ivoirienne.

Il a rendu un vibrant hommage à son prédécesseur Emile Ilboudo pour le travail abattu à une période difficile et cela, pour sauvegarder les relations historiques entre le Burkina et la Côte d’Ivoire, mais aussi pour accompagner efficacement les efforts du président du Faso dans le processus de sortie de crise en Côte d’Ivoire.

SEM Koutaba a reconnu le rôle prépondérant du consulat général de par l’importance de la communauté burkinabè (près de 4 millions de personnes). Il a félicité le personnel pour les efforts consentis tout en invitant les uns et les autres à œuvrer davantage au rayonnement du Burkina Faso à l’extérieur. Pour lui, la rigueur dans le travail, le respect de nos valeurs et l’esprit de fraternité permettront de renforcer et de consolider les liens d’amitié et de fraternité qui existent entre les deux pays frères que sont le Burkina et la Côte d’Ivoire. Il a estimé que bien organisée et bien encadrée, la communauté burkinabè pourra relever les grands défis auxquels elle reste confrontée. Il a promis de rester toujours à l’écoute de tous les burkinabè vivant en Côte d’Ivoire.

SEM. Justin Koutaba était accompagné de Madame Ganou Madina, premier conseiller de l’ambassade du Burkina en Côte d’Ivoire.

JB Ilboudo à Abidjan

LIENS PROMOTIONNELS