Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Affaire «Noël à Abidjan » en 2007 : Deux officiers de gendarmerie aux arrêts
Publié le lundi 14 novembre 2011   |  Nord-Sud


Double
© Reuters
Double cérémonie de passation de Commandement à l`État-major des Armées: le général Soumaïla Bakayoko (FRCI) et le colonel-major Gervais Kouakou Kouassi (gendarmerie) installés
Mardi 12 juillet 2011. Abidjan. Etat-major des armées au Plateau. Cérémonie de passation de commandement entre l`ancien CEMA, le général Mangou Philippe et le nouveau, le général Soumaïla Bakayoko


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Deux officiers de gendarmerie croupissent, depuis vendredi soir, dans les geôles du camp commando de Koumassi dans le cadre de l’enquête sur l’’affaire «Noël à Abidjan » en 2007.

Le colonel-major Gnaolé Gbeuglé Clément, ancien patron du Groupe de documentation et de recherche (Gdr) et le capitaine Kati Bi ont été mis aux arrêts, vendredi dernier, et écroués au camp commando de Koumassi. Selon une source judiciaire, les deux officiers de gendarmerie sont accusés de vol et de pillage par Silué Yacouba, ex-directeur financier de l’Institut national de la formation des agents de santé (Infas). Pour comprendre cette affaire, il faut remonter à 2007. M. Silué est accusé par les services de renseignements ivoiriens d’être de mèche avec une bande armée, dirigée par le sergent-chef Ibrahim Coulibaly dit «IB». Qui aurait mené une opération de déstabilisation dénommée «Noël à Abidjan» en 2007. L’officier supérieur, Gnaolé, alors commandant du Gdr, diligente une enquête au domicile de Silué Yacouba, ancien trésorier-payeur à l’ambassade de Côte d’Ivoire en France. L’équipe commise à la tâche pour la perquisition au domicile du cadre de la comptabilité publique est composée du capitaine Kati-Bi, du mdl/chef Trobia Guy Florentin et d’autres mdl. Après plusieurs fouilles, les enquêteurs de la gendarmerie n’ont trouvé ni arme, ni document compromettants. Pendant la fouille, ils découvrent chez le présumé suspect un coffre-fort contenant une forte somme d’argent. Très intéressés par cette découverte inespérée, les gendarmes emportent avec eux et le coffre et le véhicule de type 4x4 immatriculé 2354 OP 01. Le capitaine Kati-Bi qui conduisait l’enquête va remettre le coffre-fort et le véhicule au colonel-major Gnoalé. Selon toujours cette source proche du dossier, lors de l’audition du colonel avant son transfèrement au camp commando de Koumassi, il accuse les Frci d’avoir emporté, lors des combats en avril 2011 à Abidjan, le véhicule stationné à la brigade de recherche et le coffre-fort qui se trouvait dans son bureau.

Mais Silué Yacouba a donc porté plainte contre ces officiers-là. Il faut rappeler que la prétendue tentative avortée de coup d’Etat «Noël à Abidjan» de décembre 2007 n’a pas encore livré tous ses secrets. Un documentaire de près de deux heures a été réalisé par les journalistes Jean-Paul Billault et Jean-Pierre Canet de l’agence Capa ainsi qu’Emmanuel Razavi d’Hamsa Press après plus d’un an d’enquête. Dans cette vidéo diffusée sur Internet, l’on voit un certain Billault, informaticien, à la tête d’une petite société d’intelligence économique, en train d’expliquer le mode opératoire de ce putsch qui devrait installer au pouvoir le sergent-chef Ibrahim Coulibaly, dit IB.

Kouakou Lisa

LIENS PROMOTIONNELS