Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Sport
Article


Résultats des matchs de foot

Classements

Comment

Sport

Direction technique nationale : Yéo Martial nommé pour 3 mois
Publié le jeudi 1 decembre 2011   |  Nord-Sud




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Les nouveaux dirigeants du football ivoirien continuent de tourner en rond à propos du successeur de Jean-Marc Nobilo à la tête de la DTN. En attendant, Yéo Martial revient occuper le poste pour les trois prochains mois.
Et revoilà Yéo Paul Martial à la tête de la Direction technique nationale (DTN) ! Depuis hier, le seul sélectionneur ayant offert une CAN (Sénégal 92) à la Côte d’Ivoire reprend les commandes d’un département qu’il connaît parfaitement pour l’avoir dirigé entre 2006 et février 2010. A travers un communiqué dont s’est fendue la Fédération ivoirienne de football, publié hier, les nouvelles têtes pensantes de notre football précisent que cette nomination est valable pour les trois prochains mois. « Le président de la FIF informe les clubs de la Ligue 1, Ligue 2, D3, division régionale, football, football d’Entreprises, football espace réduit, AFAF, les groupements d’intérêt, la presse et le public sportif qu’en attendant la nomination d’un nouveau Directeur technique national, qui sera choisi à la suite d’un appel à candidatures, l’intérim de la Direction technique nationale sera assurée par Monsieur Yéo Paul Martial. Cet intérim est valable pour une durée de trois (03) mois à compter du 1er décembre 2011 », stipule le communiqué. La question que tout le monde se pose aujourd’hui est de savoir pourquoi la FIF s’est-elle précipitée pour virer Jean-Marc Nobilo alors qu’aucune solution alternative n’avait été trouvée au préalable? Une attitude qui dénote de la vision réduite (réductrice aussi) de la nouvelle FIF. En clair, notre DTN n’a toujours pas d’identité clairement définie. De deux choses l’une. Ou bien la FIF s’est heurtée à un refus poli de Jean-Marc Guillou ou alors elle ne fait pas assez confiance à Yéo Martial pour (re)diriger le navire. Dans tous les cas, le futur DTN devra travailler en étroite collaboration avec Sidy Diallo et être le véritable lien entre la FIF et les clubs. Il devra surtout réfléchir au football ivoirien de demain, en définir les orientations, le préparer, l’organiser… Tout un programme.
Guy-Florentin Yaméogo

LIENS PROMOTIONNELS