Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article



Dernières dépêches



Comment

Société

2 Plateaux/Il se pend pour des palabres avec sa communauté
Publié le vendredi 2 decembre 2011   |  Le Jour Plus




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Djombéley Adjably, la trentaine, ressortissant ghanéen et fabricant de « pains ghanéen », a été retrouvé mort. Pendu à « Colombie », quartier précaire situé derrière Sococe, aux 2 Plateaux. La scène du ``hara-kiri``, s`est produite le 11 novembre 2011. Mais, pourquoi se donner ainsi atrocement la mort? Nos sources ne sont vraiment pas précises à ce niveau. Il est tantôt évoqué une affaire d`argent entre Djombéley Adjably et certains de ses compatriotes, vivant avec lui dans le quartier. Tantôt, il est fait état de ce que le pâtissier traditionnel ne se serait pas conduit comme un exemple de probité morale, au sein de sa communauté, à « Colombie ». Comme on le voit, les raisons varient. Cependant, avec une constance. Sa communauté avec laquelle, l`homme entretiendrait un différend. Ecœuré, sans doute de ce que, pratiquement, tout son entourage s`est ligué contre lui, Djombéley Adjably décide alors de couper avec celui-ci. Et le 9 novembre 2011, sa disparition est signalée. Personne ne sait où il est passé. En définitive, le 11 novembre 2011, il est découvert pendu. Il s`est noué au cou, une corde à sécher le linge. Une corde qu`il a rattachée ensuite à la branche d`un arbre, avant de se laisser balancer dans le vide. La police alertée est arrivée sur les lieux, pour le constat d`usage. Le corps est enlevé pour sa conservation à la morgue. Une enquête est ouverte pour éclairer sur ce suicide.

Madeleine TANOU

LIENS PROMOTIONNELS