Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Législatives : Candidats à connaitre

Futurs députés! Faites-vous connaître

Comment

Politique

Législatives/ Sécurisation, rumeurs de violences, propos guerriers… Les inquiétudes de Djédjé Mady
Publié le vendredi 2 decembre 2011   |  L'expression


Contentieux
© Abidjan.net par Prisca
Contentieux judiciaire - Alphonse Djédjé Mady donne la position du RHDP
Jeudi 26 août 2010. Abidjan, Maison du parti, à Cocody. Le directoire du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) anime une conférence de presse


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Le Secrétaire général du Pdci s’est inquiété hier, au cours d’une conférence de presse au siège dudit parti, des rumeurs de violences qui pourraient entacher la campagne électorale.
Le secrétaire général du plus vieux parti politique de Côte d’Ivoire est loin d’être rassuré. Et pour cause. Alphonse Djédjé Mady s’inquiète ‘’d’informations récurrentes, faisant état de risques de perturbations et de violences, au cours du déroulement des élections législatives’’.

‘’La presse annonce par endroit des bastonnades de candidats en pré-campagne et la volonté de certains d’user de violences pour obtenir la faveur des urnes. Il nous est rapporté que des forces de l’ordre prennent fait et cause, déjà, pour certains candidats. Il nous revient que des candidats font revivre le tristement célèbre slogan qui disait hier ’’on gagne ou on gagne’’, a dénoncé l’ancien ministre de la Santé. Djédjé Mady a donc demandé aux candidats, de se préparer à une victoire ou à un échec. Car, selon lui, il s’agit d’une élection démocratique souhaitée par tous.

C’est pourquoi, il a lancé un appel aux autorités en charge de l’organisation des élections, à un scrutin transparent et sécurisé. Il a également appelé les forces de sécurité à être neutres et à veiller au bon déroulement de l’élection. S’adressant aux acteurs politiques, le responsable du parti doyen, à respecter les résultats des urnes, mais avant, à s’engager dans une campagne civilisée qui respecte l’adversaire. Aux partis membres du Rhdp, le candidat du Pdci à Saïoua s’est voulu clair en ces termes.

‘’Tous, nous sommes liés à soutenir demain, à l’Assemblée nationale, le Président Alassane Ouattara, candidat du Rhdp au second tour de l’élection présidentielle’’, a-t-il affirmé. Concernant les militants et délégués Pdci, passés en indépendants, Djédjé Mady a déclaré qu’il n’y a eu aucune sanction contre ceux qui n’ont pas voulu respecter les consignes de leur parti. ‘’Nous avons tout simplement remplacé les délégués qui s’étaient présentés, pour avoir estimé qu’ils ne pouvaient pas gérer leur candidature et celle du candidat officiel du Pdci.

Nous avons désigné d’autres délégués, pour faire ce travail. Ce sont des nécessités de service. La question des indépendants, nous en discuterons après’’, a situé le Secrétaire général du Pdci. S’agissant du Plateau, il a promis que son parti, après le retrait volontaire du candidat Pdci, entend soutenir celui du Rdr. Quant au transfèrement de Laurent Gbagbo à la Cpi, le conférencier trouve qu’il est dommage qu’on en soit arrivé là.

Ouattara Abdoul Karim
Légende : Alphonse Djédjé Mady veut des élections transparentes et apaisées.

LIENS PROMOTIONNELS