Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article



Dernières dépêches



Comment

Société

24ème Journée mondiale de lutte contre le sida : Mme Dominique Ouattara veut offrir à la Côte d`Ivoire une enfance sans sida
Publié le vendredi 2 decembre 2011   |  Le Patriote


Journée
© Présidence par Zamble
Journée mondiale de lutte contre le SIDA: la cérémonie officielle à Yamoussoukro, en présence de Mme Dominique Ouattara
Jeudi 1er décembre 2011. Yamoussoukro. La Première dame de Côte d`Ivoire, Mme Dominique Ouattara rehausse de sa présence la cérémonie officielle de la Journée mondiale de lutte contre le SIDA


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


La lutte contre la pandémie du Sida est une des préoccupations majeure pour la Première Dame Ivoirienne. A cet effet, elle a pris part à la 24ème édition de la journée mondiale de lutte contre le Sida qui s`est tenue hier à Yamoussoukro. Mme Dominique Ouattara a indiqué que sa participation à c combat contre le sida revêt un double sens : « D`abord, manifester l`engagement sans réserve à continuer la lutte, et d`autre part de sensibiliser les uns et les autres à acquérir les bons réflexes qui permettent d`offrir à nos enfants une enfance sans sida pour atteindre l`objectif, zéro nouvelle infection à VIH ». Le disant hier à la place historique papale « Jean-Paul II,» la Dame au cœur ``affectif et généreux``, signait ainsi, son engagement personnel, celui de son épouse, le président Alassane Ouattara, et de toute la population ivoirienne à faire de la Côte d`Ivoire, un pays à zéro infection à VIH. Cet engagement sonne comme un défi à relever. La Première Dame s`était auparavant interrogée sur « comment parvenir à l`objectif du millénaire, « zéro nouvelle infection » si les jeunes ne sont pas informés des moyens de prévention ? » « Comment offrir des services de prévention et de traitement à tous ceux qui en ont besoin si le taux de dépistage du VIH est encore faible ? » Aussi, « comment parvenir à la réduction des décès maternels liés à ce fléau, si les centres de dépistage et de prise en charge des femmes enceintes sont en nombre insuffisants ? » A toutes ces interrogations, Mme Ouattara, a dans une ferme conviction, affirmé : « Oui, nous pouvons relever ce défi et gagner le pari d`atteindre l`objectif du millénaire de zéro nouvelle infection. » Mais elle a ajouté que la seule condition que tous se mobilisent et s`engagent chacun à son niveau. Elle a signifié que trop de rêves d`enfants sont brisés à cause de cette pandémie. Des familles sont déstructurées et l`avenir de nombres d`Ivoiriens a-t-elle poursuivi est hypothéqué pour une maladie que tous unis peuvent faire face et combattre. C`est pourquoi, personnellement elle s`est engagée pour l`avenir des enfants. Avant d`inviter toutes les femmes leaders, femmes aux foyers, femmes de toutes les régions et de toute condition sociale, à une mobilisation sans pareille pour mettre les enfants à l`abri du sida. Selon Mme Dominique Ouattara les véritables personnes à risque sont aujourd`hui, celles qui ignorent leur statut sérologique. Bien avant la Première Dame, le Ministre de la Santé et de la lutte contre le Sida, le Pr. Thérèse N`Dri Yoman pour sa part a fait le bilan de la lutte cette pandémie. Elle a relevé que les premiers cas de Sida decouverts en Côte d` Ivoire remontent aujourd`hui à 30 ans. « La riposte s`est progressivement renforcée et des avancées notables ont été faites » s`est elle réjouie. Selon le ministre Yoman, le taux de prévalence qui était de 4,7% en 2005 a chuté à 3,4% en 2010. Et que le nombre de personnes sous Antirétroviraux (ARV) a-t-elle poursuivi est passé de 2203 en 2003 à 72.011 en 2010. Ces données. Ces données bien qu`encourageant a souligné le Pr. N`Dri ne doivent pas perdre de vue qu`en 2010, ce sont 19000 personnes qui ont été nouvellement infectées par le Vih avec 440.000 Personnes Vivant avec le Vih (PVVIH) dont 70.000 enfants. Elle a fait remarquer que la prévalence par contre reste encore élevée au sein de certaines populations. Telles les professionnelles de sexes avec un taux d`infection de 27% en 2009. Chez les femmes enceintes le taux de prévalence était de 4 à 5% en 2008. Quant au Gouverneur de District, Dr. Augustin Thiam, il a rappelé que la collaboration de Institution avec le Fondation Elizabeth Glazer Pédiatrique a permis de dépister 21.364 personnes et d`enregistrer 1.120 séropositifs. Malheureusement cette collaboration a pris fin le 30 septembre dernier. Il a saisi l`occasion pour faire un plaidoyer, pour non seulement favoriser la reprise du partenariat, mais mieux, d`étendre cette expérience aux autres collectivités. L`Unicef au cours de cette cérémonie a offert deux véhicules de type 4x4 aux Directeurs Régionales de santé de Yamoussoukro et Séguéla. Le Ministère de la santé et de la lutte contre le Sida a offert 800 kits alimentaires et vivres aux PVVIH.
Jacquelin Mintoh.

LIENS PROMOTIONNELS






Autres articles

  • Trait d’esprit : Ayoka CPI ! - Le Patriote - 2/12/2011
  • Œillères - Le Patriote - 2/12/2011
  • Motus : Exorcisme - Le Patriote - 2/12/2011
  • Faits marquants : Retrait - Le Patriote - 2/12/2011
  • SIAPA 2011 : La Côte d`Ivoire renait par les arts plastiques - Le Patriote - 2/12/2011
  • Rumeurs sur la dévaluation du F CFA : Soumaïla Cissé dénonce une malveillance politique - Le Patriote - 2/12/2011
  • Union postale universelle : La Poste de Côte d`Ivoire obtient son intégration - Le Patriote - 2/12/2011