Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Économie
Article



Dernières dépêches



Comment

Économie

Rumeurs sur la dévaluation du F CFA : Soumaïla Cissé dénonce une malveillance politique
Publié le vendredi 2 decembre 2011   |  Le Patriote




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

“Nous avons été surpris par l'information sur la dévaluation du CFA qui circule depuis quelques jours. Elle a malheureusement été relayée par la presse. Mais je pense qu'il y a un dessous de malveillance politique dans cette affaire », a démenti Soumaïla Cissé, hier au cours d'une conférence de presse, à propos des rumeurs sur une éventuelle dévaluation du franc CFA le 1er janvier 2012. Ce démenti est le deuxième après celui de Mohamed Ibn Chambas, secrétaire général du Groupe des Etats ACP. Pour le président sortant de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), les pays africains ne sont pas si intégrés dans les marchés européens pour que la crise de l'euro influence le CFA. En plus, selon Soumaïla Cissé, les matières premières provenant de l'Afrique se vendent très bien sur le marché mondial. « Il n'y a donc pas d'inquiétudes particulières et les populations peuvent rester sereines », a-t-il conclu. Au cours de sa rencontre avec la presse burkinabè, Soumaïla Cissé a levé un coin de voile sur ses chantiers à la tête de l'Union. De construction de routes aux textes garantissant la libre circulation des personnes et des biens dans l'espace UEMOA, en passant par la création d'un visa unique pour les pays membres de l'Union et l'uniformisation des frais d'inscription dans les universités des différents pays, il a fait le point de ses actions. Cependant, le président sortant de l'UEMOA a regretté que la libre circulation des personnes et des biens dans l'espace UEMOA ainsi que le droit aux étudiants de pouvoir s'inscrire à l'étranger au même tarif que les nationaux ne soient pas pour l'instant une réalité. Candidat à la magistrature suprême de son pays, le Mali, Soumaïla Cissé promet de faire, une fois élu, de l'intégration une réalité.
Sogona Sidibé

LIENS PROMOTIONNELS