Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches



Comment

Politique

Transféré à la Cpi, Laurent Gbagbo pas très à l`aise à la Haye
Publié le lundi 5 decembre 2011   |  L'expression


CPI
© Reuters
CPI : Transfère de l`ex-président Laurent Gbagbo à la Haye (Pays-Bas)
Mardi 29 novembre 2011


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Alors qu`en Côte d`Ivoire s`est ouvert ce samedi la campagne électorale des législatives, l`ancien président ivoirien supporterait mal, quant à lui, le changement climatique entre l’Afrique et l’Europe depuis son transfèrement à la Haye. Laurent Gbagbo, en bon ‘’Woody de Mama’’, (à l’ouest de la Côte d’Ivoire), aurait des envies de nourriture africaine. A confié une source interne à la Cour pénale internationale (Cpi). En effet, Laurent Gbagbo, au delà des préparatifs avec sa défense, en vue de sa première comparution prévue pour aujourd’hui, aurait exprimé ses premières exigences. Et ces dernières porteraient sur le choix de la nourriture et de certains ouvrages. En clair, « l’ultranationaliste », le "Woody de Mama", bouderait les mets « des blancs », et souhaiterait qu’on lui serve plutôt des repas ivoiriens, comme il en raffole. Conformément à certaines informations, le premier ivoirien transféré à La Haye, aurait de gros soucis pour trouver le sommeil, malgré sa fatigue. Il est utile de noter que son médecin personnel, le docteur Blé est à cette heure toujours présent, en Côte d’Ivoire. Rappelons que selon la Cpi, Laurent Gbagbo aurait engagé sa responsabilité pénale individuelle, en tant que co-auteur indirect, pour quatre chefs d’accusation, portant sur des crimes contre l’humanité à raison de meurtres, de viols et d’autres violences sexuelles, d’actes de persécution et d’autres actes inhumains. Ces crimes auraient été perpétrés dans le contexte des violences postélectorales, survenues sur le territoire de la Côte d’Ivoire entre le 16 décembre 2010 et le 12 avril 2011.

Sam-Wakouboué, avec Koaci.com

LIENS PROMOTIONNELS