Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Législatives : Candidats à connaitre

Futurs députés! Faites-vous connaître

Comment

Politique

Konaté Sidiki, candidat aux législatives à Man-commune :«Nous avons porté plainte contre l’Udpci…»
Publié le jeudi 8 decembre 2011   |  Nord-Sud


Caravane
© Abidjan.net par DR
Caravane de la réconciliation : le ministre Konaté Sidiki à Adjamé et Yopougon
Samedi 14 mai 2011. Abidjan. Le ministre Sidiki Konaté appelle à la réconciliation nationale, avec le président des jeunes du RDR, Karamoko Yayoro, et le chef milicien "Maguy-le-tocard"


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Pour cause de concurrence déloyale, Konaté Sidiki, candidats du Rassemblement des républicains aux législatives à Man-commune a décidé de porter plainte contre l’Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d’Ivoire (Udpci).
Le ministre Konaté Sidiki, candidat aux législatives dans la circonscription électorale de la commune de Man, n’est pas content de ses alliés de l’Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d’Ivoire (Udpci). Il l’a exprimé au cours du meeting qu’il a animé, mardi dernier, au quartier Dioulabougou de Man. « Nous avons porté plainte contre les candidats de l’Udpci auprès de la Cei (Commission électorale indépendante, ndlr) pour l’utilisation abusive du cigle du Rhdp sur ses affiches. Cela crée la confusion dans l’esprit de nos électeurs et nous ne pouvons pas l’accepter », a relevé le candidat du Rassemblement des républicains. Selon lui, la Cei a demandé aux candidats du parti arc-en-ciel de faire disparaître toutes les affiches portant le cigle du Rhdp pour ne s’en tenir qu’à celui de leur parti. Konaté Sidiki s’est aussi insurgé contre la violence qui est en train de s’inviter dans la campagne électorale. « Hier, nos militants  qui étaient en train d’afficher nos posters ont été pris à partie par des partisans du candidat Koné Amara. Que ceux qui veulent s’adonner à la violence arrêtent. Nous ne pouvons pas accepter la violence et les propos haineux dans cette campagne. C’est le jeu démocratique et il faudrait que tous ceux qui se croient majoritaires, se patientent pour qu’on se mesure dans les urnes le 11 décembre », a-t-il indiqué. Poursuivant ses propos, le ministre candidat a invité ses partisans à ne répondre à aucune provocation. « Ne cédez à aucune attaque aussi bien verbale que physique. Ne prêtez surtout pas le flanc à ceux qui veulent nous entraîner sur ce mauvais chemin. Notre cité vient de loin et nous avons plus besoin d’amour entre nous. Adoptez un langage courtois et responsable », a recommandé M. Konaté. Après Dioulabougou, le ministre a mis le cap sur les villages de Dompleu, Blolé avant d’être reçu par la communauté Akan de Man. La tournée du candidat s’est terminée au quartier Cafop. Là-bas, Konaté Sidiki a instruit le public sur le vote utile.
Kindo Ousseny à Man

LIENS PROMOTIONNELS