Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article



Dernières dépêches



Comment

Société

Remous à la Mugefci : L’Ugtci, Dignité et la Fesaci en colère
Publié le mercredi 14 decembre 2011   |  Le Nouveau Réveil


Fete
© Abidjan.net
Fete du travail au siege de L`UGTCI a Treichville
La fete du 1er mai 2011 s`est déroulé au siege de L`UGTCI a Treichville de 10H15mn a 12H05mn. On notait la presence du ministre de la fonction publique Gnamien Konan, le SG Ade Mensah et ses collaborateurs.


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Les attaques de certains syndicats contre la Mutuelle générale des fonctionnaires de Côte d’Ivoire (Mugefci) ne sont pas du goût des Centrales syndicales Ugtci, Dignité et Fesaci. Dans cette déclaration lue, hier, à l’Ugtci à Treichville, par Akunin Kouadio Emile, porte- parole de l’intersyndical, ces trois Centrales ont désavoué les fauteurs de troubles en présence du secrétaire général de l’Ugtci, M Adé Mensah.
Depuis quelque temps, des syndicats, sous le couvert d`un certain collectif, attaquent par presse interposée, la Mugef-ci et son conseil d`administration en arguant que, premièrement le mandat dudit conseil d`administration est arrivé à expiration à la date du 25 Août 2011.
Il est par ailleurs fait mention d`une mauvaise gestion du patrimoine commun aux fonctionnaires et agents de l`Etat en ce que le Conseil d`Administration a ouvert les prestations à un nombre plus important de pharmaciens et, notamment, dans les localités dites déshérités pour lesquelles les déplacements étaient plus longs pour les mutualistes.
Sur ces deux faits reprochés à la Mutuelle Générale des Fonctionnaires et Agents de l`Etat, les centrales syndicales, Ugtci, Fesaci et Dignité voudraient faire les précisions suivantes:
Pour rappel, la Mugef-ci créée par l`Ugtci en 1973, centrale unique d`alors a été gérée pendant plus de vingt-six (26) ans de 1973 à 1990 par l`Administration jusqu`à sa restitution à ses constituants par Feu Félix Houphouët-Boigny pour raison de faillite.
Depuis 1990, la mutuelle s`est dotée d`un siège social, de nouveaux textes avec des organes directeurs, à savoir, l`Assemblée générale (Ag), le Conseil d`administration (Ca), et la Direction générale (Dg). Elle est ainsi devenue une société de type privé, gérée par des fonctionnaires et par l`entremise de leurs centrales syndicales. Ses ressources émanent exclusivement des précomptes sur les salaires des fonctionnaires et agents de l`Etat. La part patronale, obligation de l`Etat employeur n`est pas payée et se fait toujours attendre. Des questions de l`heure :

La fin du mandat
Les centrales syndicales Ugtci, Dignité et Fesaci estiment que l`Assemblée générale du 25 Août 2011 a donné quitus au Conseil d`Administration pour la tenue de l`Assemblée Générale élective au plus tard le 30 Juin 2012, conformément aux usages de la Mugef-ci.
Cette décision de l`Assemblée Générale, organe suprême ne saurait être remise en cause trois mois après par des syndicats qui étaient eux- mêmes présents à cette Assemblée.
Les Centrales Syndicales Ugtci, Dignité et Fesaci voudraient rappeler à toute fin utile que le mandat de l`actuel Conseil d`Administration ne souffre d`aucune illégalité parce que conforme aux textes et pratiques de gestion de la mutuelle depuis 1990.

La mauvaise gestion
Le fameux collectif s`échine à faire comprendre aux mutualistes que la Mugef-ci est mal gérée par l`actuel Conseil d`administration.
Les Centrales Syndicales Ugtci, Dignité et Fesaci voudraient rassurer les mutualistes que la Mugef-ci n`a été gérée aussi bien qu`aujourd`hui. Pour preuve, l`Assemblée générale du 25 août 2011 l`atteste par l`approbation des comptes avec un excédent budgétaire de plus de 2 milliards de F CFA avec des acquis et non des moindres, à savoir:
-La remise en état de l`ancien hôpital des fonctionnaires avec un plateau technique de pointe. Ce centre médical fait présentement la fierté des fonctionnaires.
-L`appui inestimable lors de la crise post-électorale aux fonctionnaires et aux populations qui se sont vu priver de médicaments et de soins. Si de grands malades ont survécu en partie à la crise, c`est bien grâce à la mutuelle.
-Le paiement régulier à date échue de l`ensemble des factures des prestataires de service et notamment les pharmaciens.
Alors, d`où vient-il qu`on reproche au Conseil d`Administration une mauvaise gestion?

Notre analyse
-Les agitations constatées ça et là de certains syndicalistes se disant membres de l`Assemblée générale de la Mugef-ci trouvent leurs motivations ailleurs que dans les argumentaires qui sont développés.
-Les Centrales Syndicales Ugtci, Dignité et Fesaci en appellent à la vigilance de tous les fonctionnaires qui n`ont que trop souffert pour se doter d`une mutuelle de santé qui est une référence au plan international et qui n`a point d`égal dans la sous-région.
-La Mugef-ci est dans une période faste. C`est pourquoi, elle est l`objet de convoitise de toute part. Certainement des individus mal intentionnés aux desseins bassement obscurs veulent s`approprier cet outil précieux de santé qu`ils n`ont pas contribué à mettre en place.
-Les Centrales Syndicales Ugtci, Dignité et Fesaci mettent en garde contre toute tentative de déstabilisation de notre outil de santé et de secours mutuels.
-Les Centrales syndicales Ugtci, Dignité et Fesaci constatent que les syndicalistes constitués en un collectif sont en flagrante violation avec les textes de la MUGEF-CI qu`ils prétendent défendre.
-Enfin les Centrales syndicales Ugtci, Fesaci et Dignité apportent leur soutient total et indéfectible au Conseil d`administration actuel.
-Elles rassurent tous les fonctionnaires et agents de l`état du bon fonctionnement et de la bonne gestion de leur mutuelle.
-Ainsi, fort de cette expérience avérée et à l`instar de la Mugef-ci, l`Intersyndical composé des Centrales Ugtci, Fesaci et Dignité a créé et lancé le 10 novembre 2011 dernier, la Mutuelle des Travailleurs et Retraités du Secteur Privé de Côte d`Ivoire (Mutrep-ci) au bénéfice des salariés, retraités, des travailleurs du secteur informel, des professions libérales et des travailleurs ruraux, etc.
-Aussi, les Centrales syndicales Ugtci, Fesaci et Dignité invitent-elles les uns et les autres à l`apaisement, à calmer le jeu, à mettre la balle à terre en vue de s`insérer dans la dynamique de la réconciliation par le dialogue. Cependant, les Centrales Syndicales Ugtci, Fesaci et Dignité sont déterminées à faire barrage à toute tentative de récupération de la Mugef-ci et de son appropriation malveillante d`où qu`elle vienne.

Fait à Abidjan, le 13 décembre 2011
Pour les Centrales Syndicales
UGTCI
ADE-MENSAH François
Secrétaire Général
FESACI
KOUAME Kra Félix
SG par intérim
CISL-DIGNITE
BOGA Dago Elie
SG par intérim

LIENS PROMOTIONNELS