Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches



Comment

Politique

8 mois après la chute de l`ancien régime, Les dernières nouvelles de la mère de Gbagbo ; Comment elle vit le transfèrement de son fils à La Haye
Publié le jeudi 15 decembre 2011   |  L'Inter




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


La vieille Lélé Gado Marguerite, la mère de l`ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, exilée au Ghana à la suite de la crise post-électorale en Côte d’Ivoire, est loin des réalités que vit son fils, depuis la chute de son régime le 11 avril dernier. Selon des sources proches de la famille, la vieille a été exfiltrée de sa résidence de Gnaliépa (Ouragahio) dans la région de Gagnoa, le mercredi 30 mars 2011, après la prise de la ville de Gagnoa par les soldats pro-Ouattara. La mère de l`ex-chef de l`Etat a été discrètement conduite, d’abord à Abidjan chez sa fille Koudou Jeannette, avant de se retrouver au Ghana. Nos sources indiquent d’ailleurs que c`est la sœur cadette du président déchu qui a choisi le pays de John Atta Mills pour le refuge de leur mère. Exilée dans ce pays, veuve Gado Marguerite serait totalement «déconnectée» de l`actualité concernant son fils. A en croire les sources bien introduites auprès de la famille, la vieille octogénaire (elle a 83 ans ndlr) n’aurait jamais été informée des déboires que connait ``son``` Laurent. La famille a voulu ainsi lui épargner des anxiétés dues aux mauvaises nouvelles concernant son fils et qui pourraient être préjudiciables pour sa santé, vu son âge avancé. «Elle n’est pas au courant de tout ce qui s’est passé concernant son fils. Nous avons décidé de ne pas lui signifier cela. Nous lui avons dit que le président (Laurent Gbagbo, ndlr) est en voyage et qu’il se porte bien. Nous l’avons fait pour que la vieille ait l`esprit tranquille. Et depuis son lieu d`exil, elle est tranquille, parce qu’elle se dit que son fils est tranquille. C’est pareil, lorsqu’il y a des décès au village. Nous ne lui disons rien et c’est mieux ainsi», nous a confié un proche parent de la mère de Gbagbo, souhaitant garder l’anonymat. Notre source a rassuré que la vieille Gado Marguerite respire la pleine forme au pays du président Mills. «Tout va bien, elle se porte bien aux cotés de sa fille et des autres. Son entourage fait le nécessaire pour que maman Gado Marguerite soit dans de bonnes conditions», indique-t-il. Avec le transfèrement de l`ancien président à La Haye, l’histoire semble avoir donné raison à la famille, qui avait décidé d`observer l`omerta sur le cas Gbagbo. Aujourd`hui, il est désormais possible d`établir des contacts téléphoniques et même physiques entre le détenu de Scheveningen et les membres de sa famille. «Désormais, la vieille aura la conscience beaucoup plus tranquille lorsqu’elle va converser avec son fils. Il saura lui parler pour la réconforter. Cela a été très dur pour nous parce qu’on ne savait pas comment faire, si elle demandait à parler avec lui. Je pense que c’est Dieu qui a agi et a entendu nos prières, mais il va agir davantage parce que la fin du combat, c’est pour bientôt», a confié notre informateur. D`autres sources proches de la famille avancent l’hypothèse d’un déménagement de la famille du Ghana vers les Pays-Bas. Histoire de se rapprocher du célèbre prisonnier de la Cour pénale internationale. «Il n’est pas à écarter un départ de la famille du Ghana vers les Pays-Bas. Là-bas au moins, elle se sentira plus proche du président. Même des exilés au Ghana ou dans d’autres pays ont cette ambition. Nous allons tous nous y installer afin de mener jusqu’au bout le combat engagé par la France et ses partenaires contre la Côte d’Ivoire. Le transfèrement de Gbagbo à La Haye suscite en nous des espoirs. Il nous appartient de saisir la chance qui nous est offerte. C’est une grâce du Tout-puissant. Peu importe le temps», a soutenu ce membre de la famille, compagnon fidèle de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo.

Venance KOKORA à Gagnoa

LIENS PROMOTIONNELS