Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article



Dernières dépêches



Comment

Société

Après les instructions du chef de l’Etat : Les Frci sommées de quitter le camp commando d’Abobo / La mise en garde du Cdt Jah Gao
Publié le samedi 24 decembre 2011   |  L'Inter




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Le commandant Koné Gaoussou dit Jah Gao tient à l’application des mesures prises par le président de la République, Alassane Ouattara. Le commandant du Groupement tactique 9 (Gt9 regroupant les zones d’Abobo, d’Anyama, d’Alépé, d’Agboville) a réuni ses hommes, vendredi 23 décembre 2011, au camp commando d’Abobo pour leur tenir un langage de vérité. Il leur a dit de respecter scrupuleusement les décisions prises par le chef de l’Etat ivoirien. A savoir plus de véhicule estampillé Frci, plus d’élément en tenue militaire en ville sans permission. Il a martelé que ceux qui vont enfreindre à ces règles seront sévèrement punis. Le colonel Soumahoro Gaoussou, chef des opérations des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (Frci) a enfoncé le clou. Il a demandé aux éléments qui vivent au camp commando d’Abobo de faire place à la Gendarmerie. Soulignant qu’un site a été trouvé pour eux à Yopougon. Approché à la fin de la cérémonie, le commandant Jah Gao nous a informé que l’opération de départ du camp commando d’Abobo démarre la semaine prochaine. Présent au rassemblement, l’ex-ministre Koné Messemba a indiqué aux éléments que « la discipline est la force principale des armées ». Il a exhorté ceux qui souhaitent être dans l’armée à bien s’habiller, bien se coiffer, bien se raser la barbe. Et d’être des hommes de devoir.

H. ZIAO

LIENS PROMOTIONNELS