Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article



Dernières dépêches



Comment

Société

Après deux jours de tractations : L’avion d’Ethiopian Airlines a enfin décollé hier
Publié le samedi 24 decembre 2011   |  L'intelligent d'Abidjan


L`avion
© Reuters
L`avion officiel du président ivoirien sortant Laurent Gbagbo a été bloqué à l`aéroport de Bâle-Mulhouse, où il est stationné pour un entretien technique


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Ce qui s’est passé au ministère de l’Intérieur

Le contentieux qui oppose la compagnie Ethiopian Airlines à la STMBS-Voyages de Madi Ouédraogo, suite au non respect du contrat dans le cadre du transport des pèlerins Ivoiriens à la Mecque en octobre 2011, tend vers un dénouement heureux. Grâce aux bons offices de Bamba Cheick Daniel, directeur de cabinet du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, les deux parties ont pu trouver un ‘’Accord cadre’’ pour vider leur contentieux, après plus de cinq heures de discussions jeudi nuit.

Hier vendredi 23 décembre 2011, Ethiopian Airlines a pu bénéficier d’une main levée de la STMBS-Voyages. Permettant ainsi à l’aéronef immatriculé ET-ALQ, cloué au sol depuis deux jours, de décoller avec ses passagers vers Addis-Abeba. Le tribunal de Première Instance d’Abidjan avait ordonné une saisie conservatoire de l’avion au profit de la STMBS-Voyages dont le représentant légal est Madi Ouédraogo. Pour garantir le paiement à son profit de la créance d’environ 2 milliards, soit 1 milliard 800millions, qui est la créance nette et les dommages et intérêts. Madi Ouédraogo, selon son Avocat, a exécuté sa part du contrat. ‘’Il a remis effectivement les fonds qui étaient prévus pour 9 vols à hauteur de plus de 4 milliards, mais on a été surpris de constater que non seulement Ethiopian Airlines n’a pas exécuté les 9 vols, il a exécuté 7 vols sur 9 à l’aller et il a exécuté 8 vols sur 9 pour le retour. Donc du coup, il reste redevable de mon client des vols qui n’ont pas été exécutés. Mon client a donc approché Ethiopian Airlines lui demandant de restituer les fonds des vols qui n’ont pas été exécutés’’, avait indiqué maître Abdoulaye Meïté avant la discussion le jeudi. Après la main levée, le conseil de Madi Ouédraogo est revenu sur l’Accord cadre qui a été paraphé en présence de Bamba Cheick Daniel.

‘’Nous avons paraphé un Accord cadre pour entamer les négociations à partir du 27 décembre jusqu’au 5 janvier 2012. Les responsables d’Ethiopan Airlines au haut niveau, seront à Abidjan pour entamer ces discussions et trouver un terrain d’entente pour mettre fin au contentieux qui lie mon client à cette compagnie aérienne. Ce matin (ndlr : vendredi 23 décembre 2011) nous avons procédé à la main levée pour permettre à l’avion de décoller, selon les dispositions de l’Accord cadre’’, a-conclu maître Abdoulaye Meïté.

Dosso Villard

LIENS PROMOTIONNELS