Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article



Dernières dépêches



Comment

Société

Après la remise de présents / Dr Doukouré Moustapha (ex député-maire de Yopougon): S.Débailly
Publié le samedi 24 decembre 2011   |  L'intelligent d'Abidjan




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


L’ancien député-maire a choisi les quartiers précaires de Yopougon pour y offrir des cadeaux aux tout-petits. C’est la tradition de Noël. Au quartier Mamie Faitai situé aux confins de la Sogefia et Niangon, Doukouré Moustapha, en père Noël a offert, mercredi 21 décembre, 105 kits scolaires. Les privilégiés étaient les orphelins de la crise postélectorale. À Andokoi-Dépôt où il est allé communier avec parents et enfants, il y a laissé 150 kits composés de vivres. Une somme d’argent a été remise aux chefs de communautés. Il a livré un message axé sur la cohésion et le ‘’vivre ensemble’’. Interrogé sur le sens de ces actions en cette fin d’année, l’ancien magistrat de la commune de Yopougon répond : ‘’Notre action s’inscrit dans le cadre de la solidarité envers tous ceux qui ont souffert durant cette crise postélectorale et elle participe aussi de la réconciliation. Il faut passer par les enfants pour essayer de les mettre ensemble.

La période est propice puisque nous sommes à la veille de Noël. C’est un chemin pour rencontrer les populations à travers les enfants pour faire en sorte que les enfants s’amusent ensemble et se parlent. Mais le symbole que je voudrais relever est que c’est la fête de Noël et les enfants ont été tellement traumatisés qu’il faut leur apporter la joie pour leur faire oublier le traumatisme qu’ils ont vécu’’. A ceux qui y verraient une manœuvre politicienne pour se faire adouber, le vice-président du Pdci tranche : ‘’Tout est politique dans la vie. Même quand je vais aux toilettes, c’est de la politique aussi. Mais on ne peut pas faire autrement sinon on ne ferait rien. On ne peut pas mener une action sans connotation politique. Mais le plus important, c’est l’objectif à atteindre. Est-ce que les enfants sont heureux dans ce quartier précaire ? C’est la réponse à cette question qui est importante.

LIENS PROMOTIONNELS