Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article



Dernières dépêches



Comment

Société

Réception
Publié le vendredi 30 decembre 2011   |  Fraternité Matin


Arbre
© Présidence par DR
Arbre de Noël à la présidence de la République: Mme Ouattara enchante plus de 1500 enfants
Photo: la Première dame de Côte d`Ivoire, Mme Dominique Ouattara


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


La Première Dame de Côte d’Ivoire, des femmes ministre et des épouses de ministres ont été reçues à déjeuner, mercredi, par la ministre Raymonde Goudou Coffie à sa résidence à Cocody

La Première Dame, Dominique Ouattara, accompagnée des ministres Anne Ouloto Désirée et N'Dri Yoman Thérèse et des épouses de ministres du gouvernement étaient mercredi « l’hôte de marque» de la ministre de la Famille, de la femme et de l’enfant, Raymonde Goudou Coffie à sa résidence à Cocody, aux environs de 13 heures. A cette occasion, Mme Dominique Ouattara a dit partager avec beaucoup de plaisir ce moment privilégie avec les épouses des proches collaborateurs du Président de la République. Avant de souligner «l'importante contribution qu'elles apportent quotidiennement à leurs conjoints dans la gestion des affaires publiques». Quant à la ministre Raymonde Coffie, elle s'est félicitée d'abord de la présence de la Première dame à cette fête qu'elle a voulue «familiale» et a salué la solidarité gouvernementale avec la présence de ses homologues de la Salubrité urbaine et de la Santé. Pour dire, ce déjeuner revêt plusieurs caractères.il a pour objectif de communiquer aux épouses des ministres l'esprit de leadership féminin en s'inspirant de l'exemple de la Première dame et d'engager, en sa qualité de première responsable du département de la Famille, de la Femme et de l'Enfant, ces dames dans la lutte pour la protection des personnes vulnérables auprès de leurs époux. Enfin, Raymonde Coffie, soutenue pour la circonstance par son époux, a insisté sur le rôle déterminant qu’elles doivent jouer dans les prises de décisions, en tant que gardiennes de la stabilité de la famille mais surtout premières conseillères auprès de leurs illustres époux. «Menez des actions de sensibilisation aux violences basées sur le genre et à toutes les discriminations et injustices faites à la femme aux côtés de vos époux et de la communauté. C'est à ce prix que la gent féminine pourra sortir de l'ornière», a-t-elle plaidé auprès des femmes venues nombreuse. Il faut dire qu'à ce déjeuner entre femmes» aux allures de mini-gala, la ministre Raymonde Coffie aura mis les petits plats dans les grands, sous la supervision d'un grand chef pour combler ses convives.

LIENS PROMOTIONNELS