Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Sport
Article


Résultats des matchs de foot

Classements

Comment

Sport

Guillou attaque Zahoui, prédit l’échec des Eléphants
Publié le mercredi 18 janvier 2012   |  L'expression




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Encore et toujours Jean Marc Guillou. Lui qui économise ses forces et sa « science » pour ne les décharger que tous les deux ans quand la Côte d’Ivoire doit participer à une compétition majeure. Comme à son habitude, le Français est encore sorti. De façon maladroite. Que dire du fond et de la forme de cette pseudo « analyse » ? Si on peut s’associer à lui pour reconnaître que Né Marco avait sa place dans les 23 de Zahoui, on est aussi à l’aise pour dire que la forme est inélégante et gratuitement insultante. Quand ce théoricien dont le pays, la France, n’a jamais sollicité « l’expertise » finit d’attaquer Zahoui et de démonter sa liste, il se permet de prédire l’échec des Eléphants à la Can. « Autant parier une nouvelle fois pour un nouveau tournoi raté. Ce sera le 4ème titre de champion d’Afrique que cette génération laissera à un autre pays pour les mêmes raisons ». La Côte d’Ivoire a gagné la Can 1992 sans lui. L’Asec, l’Africa, le Stella ont gagné des titres africains sans lui. Qu’a-t-il gagné, lui-même, en tant qu’entraîneur à l’Asec, à Beveren et partout où il est passé ? Quand on parle des techniciens français, on évoque Arsène Wenger, Aimé Jacquet, Claude Le Roy et bien d’autres. Jamais Guillou. Il peut faire son cinéma avec la Fif, mais qu’il lâche les baskets aux Eléphants. Et respecte les entraîneurs ivoiriens.
Tibet Kipré

LIENS PROMOTIONNELS