Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Diplomatie
Article



Dernières dépêches



Comment

Diplomatie

Coopération militaire, Ppte, café-cacao… Ce que ADO a dit à Hillary Clinton
Publié le mercredi 18 janvier 2012   |  L'expression


Audiences
© Abidjan.net par EMMA
Audiences du chef de l’Etat: le Président Alassane Ouattara à reçu la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton
Mardi 17 janvier 2012. Abidjan Palais Présidentielle le Président Alassane Ouattara reçois la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


« A mon nom personnel et au nom de Mme Ouattara qui est une grande admiratrice de vous, nous vous souhaitons la bienvenue en Côte d’Ivoire. Comme on le dit chez nous : « Akwaba ». Nous sommes heureux de vous accueillir en Côte d’Ivoire plus de 20 ans après la visite d’une personnalité américaine de si haut rang. Il s’agit du secrétaire d’Etat Georges Shults en janvier 1987. Je voudrais profiter de votre présence ici pour vous demander de transmettre nos sincères remerciements au président Barack Obama pour son engagement personnel et son soutien pendant la grave crise postélectorale que notre pays a traversée. Par la même occasion, je voudrais, Mme la Secrétaire d’Etat, vous remercier pour les efforts inlassables déployés par votre pays pour la promotion et le renforcement du processus de démocratisation en Côte d’Ivoire, en Afrique et dans le monde. Je souhaite prendre quelques instants pour rappeler notre volonté de doter notre pays d’institutions fortes et crédibles. Le président Obama l’a dit, les institutions fortes, c’est ce qu’il faut à nos pays. Nous avons procédé aux élections législatives le 11 décembre 2011 et le Conseil constitutionnel est en train de voir les requêtes. Nous souhaitons que cela puisse prendre fin dans les jours qui viennent pour nous permettre de reprendre les élections là où ce sera nécessaire. C’est donc la preuve de la vitalité de la démocratie dans notre pays. Je voudrais vous dire aussi notre ferme volonté de construire un Etat de droit avec une justice impartiale et bien sûr respectueuse des droits humains. Mme le Secrétaire d’Etat, vous savez que d’importants efforts sont déployés pour ramener la paix et la sécurité dans notre pays. Ça n’a pas été une chose facile. Les forces armées sont en pleine restructuration, cela en vue de donner à notre pays une armée républicaine. Nous renforçons actuellement nos relations militaires et sécuritaires afin de lutter efficacement contre le banditisme transfrontalier, la piraterie maritime, le trafic de drogue et de stupéfiants, la prolifération des armes et le terrorisme. Nous souhaitons la reprise et le renforcement de coopération militaire avec les Etats-Unis. Mme le Secrétaire d’Etat, nous avons eu un entretien très substantiel tout à l’heure sur les questions de coopération économique, sociale et internationale. Nous souhaitons le soutien des Etats-Unis concernant notre demande auprès du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale en vue d’atteindre le point d’achèvement de l’initiative Ppte. Ceci permettra à la Côte d’Ivoire de renouer durablement avec la croissance et surtout réduire la pauvreté. Car, le seuil de pauvreté malheureusement dans mon pays atteint les 50 % de la population. A cet égard, nous demandons le soutien personnel de Mme le Secrétaire d’Etat, vous qui présidez les réunions du MCC tout en respectant, bien entendu, les procédures et les règles de nous appuyer pour que nous puissions avoir dès cette année, le MCC pour nous permettre d’avoir le soutien financier nécessaire au titre de cette facilité. Nous avons parlé également du secteur du cacao, la cacao-culture. La réforme de la filière est quasiment terminée. J’ai signé tous les décrets à l’organisation de la nouvelle structure qui s’appelle le Conseil du café et du cacao. Les administrateurs, le Directeur général et le président de la structure seront nommés cette semaine et nous ferons en sorte que tout ce qui est prévu dans la réforme de la filière puisse être mis en œuvre immédiatement, en tout état de cause, avant la fin de ce mois. Je voudrais réaffirmer notre engagement à lutter contre les pires formes du travail des enfants. Des efforts sont déployés par le gouvernement ivoirien, les textes afférents ont été pris pour mettre en place un conseil interministériel présidé par le ministre d’Etat, ministre de l’emploi et de la solidarité. Nous avons surtout mis en place un conseil de surveillance pour que nous soyons sûrs que tout ce qui a été promis sera bien mis en œuvre. La Première dame qui a longtemps aidé les enfants, notamment les enfants issus de familles pauvres a décidé de s’impliquer personnellement. C’est donc Dominique Ouattara qui présidera ce comité de surveillance. C’est dire tout l’intérêt et toute l’attention que nous portons à ce dossier de lutter contre l’utilisation des enfants dans la culture du cacao. Nous avons eu une totale convergence de vue concernant les questions diplomatiques internationales aussi bien en Afrique que dans le monde. Vous et nous, estimons que la paix est indispensable en Côte d’Ivoire, pour le continent africain et dans le monde. Nous voulons marquer toute notre administration pour le travail important qui est fait avec vous-même et sous l’autorité du président Obama pour que le monde soit une meilleure place de paix pour chacun de ses habitants. Je voudrais conclure en vous disant qu’aujourd’hui la Côte d’Ivoire est en paix. Il nous reste de nombreux défis à relever, nous comptons donc sur le renforcement de la coopération entre nos deux pays. Merci de nous avoir honorés de votre visite ».

Propos recueillis par Kra Bernard

LIENS PROMOTIONNELS