Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article



Dernières dépêches



Comment

Société

Travail des enfants: La première dame à la pointe du combat
Publié le mercredi 18 janvier 2012   |  Le Jour Plus


Humanitaire:
© Présidence par David Zamblé
Humanitaire: Mme Dominique Ouattara au lancement du dîner-gala 2012 de la Fondation Children of Africa
Vendredi 13 janvier 2012. Abidjan. Cabinet de la Première Dame à Cocody. Mme Dominique Ouattara assiste au lancement du dîner-gala 2012 de la Fondation Children of Africa, qui se tiendra pour la première fois en Afrique


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Le Chef de l'Etat vient de donner une forme et un contenu concrets à son engagement dans la lutte contre les pires formes du travail des enfants. Hier à la réception de la secrétaire d'Etat américain, Hillary Clinton au Palais Présidentiel, Alassane Ouattara a ébauché les grandes lignes de son action pour l'amélioration de l'avenir des Ivoiriens. C'est ainsi qu'il a indiqué à l'émissaire du Président Barack Obama, les engagements qu'il a pris entre autres dans la lutte contre les pires formes du travail des enfants. Pour le Chef de l'Etat ivoirien « tout ce qui a été promis sera bien mis en œuvre ». Pour joindre l'acte à la parole, le Président de la République a annoncé la création d'un comité de surveillance qui sera présidé par la Première Dame. Nul n'ignore que Dominique Ouattara s'est personnellement investie dans tout ce qui touche aux enfants et à leur bien-être à travers sa fondation « la Case des Enfants » et son ONG « Children of Africa ». Œuvre d'ailleurs reconnue par la nation, le 6 décembre dernier en lui attribuant la plus haute distinction de l'ordre national, Commandeur. « Madame Dominique Ouattara apporte sa solidarité à tous, sans distinction de religion, d'origine ou d'appartenance politique. Elle est exemplaire en ce qu'elle est une femme de terrain. Elle tient à communier avec les enfants, les jeunes, les malades, les femmes, les personnes affligées, les déshérités, les handicapés. Dire qu'elle fait de la charité ne rend pas assez compte de son engagement. Dire qu'elle partage avec les autres, est l'expression qui conviendrait le mieux. Madame Dominique Ouattara transforme son don en partage. Sa manière de donner aux autres incluse sa participation et beaucoup de compassion », témoigne la grande Chancelière Henriette Diabaté. C'est au regard de son implication effective dans la lutte pour le bien-être des enfants en général et contre les pires formes de travail des enfants et leur maltraitance en particulier que le Chef l'a choisie pour conduire comité de surveillance.

LIENS PROMOTIONNELS