Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Santé
Article



Dernières dépêches



Comment

Santé

Santé des populations : De la gratuité généralisée à la gratuité sélective
Publié le mardi 24 janvier 2012   |  L'expression


Santé:
© Autre presse par UNICEF Côte d`Ivoire / 2011 / Vigneault
Santé: images du 5e passage des Journées nationales de vaccination
Photos: La Ministre de la Santé et de la Lutte contre le Sida, Thérèse N`Dri Yoman, de la Représentante adjointe de l’UNICEF Christina de Bruin ainsi que les représentants de l’OMS et du Rotary ont lancé officiellement ce 30 septembre à Grand-Bassam le 5e passage des Journées Nationales de Vaccination


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


La décision a été prise lors du dernier Conseil des ministres. Le gouvernement ivoirien a décidé de passer de la gratuité généralisée des soins des malades à la gratuité sélective ou ciblée, en attendant la mise en œuvre de l’Assurance maladie universelle. Celle-ci comprend, selon le Pr Thérèse N’Dri Yoman, ministre de la Santé publique, la gratuité de l’accouchement et de ses complications, de la césarienne, et des consultations prénatales pour la mère.

Chez les enfants de 0 à 5 ans, cette gratuité comprend les maladies les plus fréquentes (Diarrhées, anémie, Pneumonie,…). «La gratuité sera totale au niveau des urgences médico-chirurgicales et dans la prise en charge du paludisme qui représente plus de 60% de taux de mortalité», a soutenu la ministre, hier, face à la presse à son cabinet. Le Pr N’Dri Yoman a également révélé que l’Etat s’engage à faire un abattement de 30% sur les actes sanitaires des populations. «Si par exemple vous devez faire une radiologie évaluée à 10.000 Fcfa, l’Etat paiera 3.000 Fcfa et le patient les 70% à savoir 7.000 Fcfa», a-t-elle soutenu.

Toutes ces mesures, comme l’a précisé la ministre, seront accompagnées d’une subvention de l’Etat de Côte d’Ivoire qui sera versée aux établissements sanitaires publics. «Ces mesures seront appliquées à partir du mois de février. Pour ce faire, un atelier sera organisé le 02 février 2012 pour donner les grandes orientations en vue d’une mise en œuvre efficiente et efficace. Une évaluation sera faite après les six premiers mois», a précisé la première responsable de la santé des Ivoiriens. Elle a ajouté que la Pharmacie de la santé publique(Psp) est à pied d’œuvre pour faire le nécessaire afin ‘’de mettre à disposition les kits de prise en charge dans les structures sanitaires publiques.

Mais en prélude à l’information portant sur cette nouvelle mesure relative à la gratuité ciblée, la ministre a fait le bilan de la gratuité généralisée. Selon elle, d’avril à mai 2011, les Chu et établissements sanitaires non Epn (Etablissement public national) évalués ont enregistré 370.000 consultations, 43.142 hospitalisations, 2.623 interventions chirurgicales, 10.623 examens radiologiques. Et la situation actuelle donne 1.985.550 consultations, 207.472 hospitalisations, 98.986 interventions chirurgicales, 122.010 accouchements, 1.300.550 examens biologiques, 63.883 examens radiologiques. La ministre a également reconnu que la gratuité généralisée a provoqué quelques dérives relatives aux comportements délictueux de certains agents (vente de médicaments, détournement de patient, et racket).

Touré Yelly

LIENS PROMOTIONNELS