Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article



Dernières dépêches



Comment

Société

Droits de l’Homme : Le Mich exige une législation pour les handicapés
Publié le vendredi 3 fevrier 2012   |  Le Temps




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Le lancement officiel des activités du Mouvement Ivoirien des citoyens handicapés (Mich), a eu lieu hier jeudi 2 février 2012 au Cires sis à Cocody. Me Brigitte Mensah, présidente de cette structure a saisi cette occasion pour décliner la mission. Et surtout, la vision de la structure qu’elle dirige. Selon elle, la mission de son organisation est la défense des droits des personnes handicapées, la participation à l’émergence d’une société égalitaire pour tous. Ainsi qu’à la contribution et à l’amélioration d’une meilleure perception des idéaux dudit mouvement. La présidente souhaite amener les gouvernants à mettre en place une législation et des mécanismes à travers une politique qui prend en compte cette frange importante de la population en tant que personne à part entière et non des personnes entièrement à part. Et de vouloir que qu’on leur concède leurs droits liés à leur statuts. Les nombreuses organisations de défense de Droits de l’Homme qui existent en Côte d’Ivoire, ne prennent en compte que les droits généraux de l’Homme dans leurs préoccupations. La situation spécifique des personnes handicapées, malgré toute son importance, reste marginalisée. Face donc à ce sombre tableau, le Mich entend mettre la pression sur l’Assemblée nationale. Afin que celle-ci s’implique pour la résolution de la question des personnes handicapées. Toute personne handicapée, est d’abord une personne qui comme bien d’autres, se bat pour vivre telle qu’elle est, librement, dignement, comme un citoyen à part entière avec des droits et des devoirs.

Jean-Baptiste Essis

LIENS PROMOTIONNELS