Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Santé
Article



Dernières dépêches



Comment

Santé

Gratuité des soins médicaux : Un atelier pour tout clarifier
Publié le vendredi 3 fevrier 2012   |  Le Democrate


61ème
© Abidjan.net par Emma
61ème réunion du comité régional de l’OMS : des centaines de scientifiques attendus à Yamoussoukro
Mercredi 24 aout 2011. Abidjan. Salle de conférence du ministère de la Communication, Tour C, 16e étage, au Plateau. Mme Thérèse N’Dri Yoman, ministre de la Santé et de la lutte contre le Sida, présidente du comité d’organisation de la 61ème réunion du comité régional de l’Organisation mondiale de la santé fait le point des préparatifs de cette importante rencontre qui se tiendra à Yamoussoukro, à partir du 29 août prochain


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


En vue d’améliorer la qualité des soins des populations, le ministère de la Santé, à travers la direction de la perspective de la planification et des stratégies, organise un atelier de réflexion sur les modalités de mise en œuvre de la gratuité des soins médicaux en Côte d’Ivoire. Cette rencontre est placée sous la présidence du ministre de la Santé et de la lutte contre le sida, le Pr Thérèse N’Dri Yoman . Elle a débuté hier et prend fin ce jour 03 février à la salle de conférence du CHU de Cocody.

Dans son allocution d’ouverture, Thérèse N’dri Yoman, ministre de la Santé a d’emblée remercié les acteurs nationaux et les partenaires étrangers du système sanitaire ivoiriens qui ont contribué à la mise en œuvre du projet de la gratuité des soins initié le 16 avril 2011 par le président de la République, Alassane Ouattara. Elle a ensuite expliqué que la gratuité générale passera à la gratuité ciblée à savoir les frais d’accouchement et de césarienne pour les femmes enceintes, les pathologies les plus fréquentes chez les enfants de 0 à 5 ans et pour la population, les urgences médico-chirurgicales et un abattement de 30% sur les tarifs des actes médicaux supérieurs à 1000 F CFA. La première responsable de la santé en Côte d’Ivoire a également rappelé que le présent atelier vise à déterminer les aspects pratiques de la mise en œuvre de la nouvelle mesure. Car, selon elle, le principal défi à relever reste son application effective. Sur ce fait, le Pr N’Dri Yoman Thérèse voudrait s’inspirer des expériences des pays de la sous région ayant réussi dans le domaine afin de mettre sur pied un système d’information permettant d’avoir à intervalles réguliers des bilans clairs, permettant ainsi d’apporter d’éventuelles corrections aux actions menées. Terminant, la ministre de la Santé et de la lutte contre le Sida a salué la détermination du président de la République ainsi que de tous les acteurs du système en particulier du corps médical pour le travail effectué pendant la période de gratuité généralisée.

A.K

LIENS PROMOTIONNELS