Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Santé
Article



Dernières dépêches



Comment

Santé

Sida en Côte d`Ivoire / Voici la région la plus touchée
Publié le vendredi 10 fevrier 2012   |  Soir Info




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Dossier

Santé 2012
.D'énormes progrès réalisés

6,1% des 5,5 millions d'habitants que compte la région des lagunes sont porteurs du virus du Sida. Les femmes occupent la tête du peloton avec 8,6% du taux d'infection. Ces données livrées par Sidiki Diakité, le préfet de région des lagunes ont soulevé des inquiétudes. C'était le jeudi 9 février 2012, au Golf hôtel, au cours d'un atelier bilan organisé par le Projet d'urgence multisectoriel de lutte contre le Sida (Pumls), en partenariat avec la Banque mondiale. Le Pumls et son coordonnateur Clovis Konan , notons-le, œuvrent pour freiner la prévalence du Vih/Sida en Côte d'Ivoire. D’où l'importance accordée à cette structure dans l'exécution des actions depuis le lancement officiel du projet en 2009, avec l'appui financier de la Banque mondiale. Dans son discours, le coordonnateur national du Pumls par intérim a fait remarquer que le bilan est positif. Pour la raison que 90% des activités du programme ont été réalisées. « Sur 13 indicateurs nous avons pu réaliser 11. Ce qui nous a permis de consolider les acquis à travers l'accroissement à l'accès et le recours aux services de prévention des groupes vulnérables et des groupes à hauts risques, d'améliorer l'accès et le recours aux services de traitement et de prise en charge des personnes infectées et touchées par le Vih », a-t-il indiqué. Mais ce travail jugé satisfaisant par le coordonnateur national du Pumls est aussi à mettre au compte de l'implication des préfets de quatre régions de la Côte d'Ivoire à savoir : Lagunes, Montagnes, savanes et Sud Comoé. Ces hauts cadres de l'administration territoriale qui président les comités régionaux de lutte contre le Sida ont chacun mené des activités qui ont permis la sensibilisation des communautés, des professionnels du sexe, l'amélioration de la prise en charge des personnes infectées, des orphelins du sida etc. Dans la région des lagunes, les actions du comité régional ont permis de sensibiliser 9176 professionnels du sexe sur les dangers liés à la pandémie du siècle et de distribuer 203.124 préservatifs. Cependant, le préfet Sidiki Diakité a reconnu qu'il y a encore des efforts à fournir pour réduire considérablement le taux de prévalence du Vih/Sida en Côte d'Ivoire et surtout atteindre les résultats escomptés. C'est pourquoi la ministre de la Santé et de la Lutte contre le Sida, Pr Thérèse N'dri Yoman a plaidé pour que la Banque mondiale continue à assister financièrement la Côte d'Ivoire dans l'exécution totale dudit projet.

Elysée YAO

LIENS PROMOTIONNELS